Le carrelage sol cuisine

Chaque type de carrelage (pierre naturelle, carreau de ciment, grès ou terre cuite) a ses spécificités, une résistance différente et des pièces de destination à éviter. En savoir plus sur le carrelage sol.

Comprendre

Les différents types de carrelage

Carrelage en pierre
Carreaux de ciment
Carrelage grès cérame
Carrelage en terre cuite
Entretien du carrelage
Prix
Le carrelage en pierre naturelle

Le carrelage en pierre naturelle

Quoi de plus authentique que la pierre naturelle. Utilisée en revêtement de sol intérieur, elle multiplie les nuances pour des espaces personnalisés. Sa mise en œuvre est complexe et elle nécessite des traitements après la pose.

Lire la suite
Démarrer mon projet
Les carreaux de ciment

Les carreaux de ciment

Fabriqués depuis 1850 en France, les carreaux de ciment ont retrouvé toutes leurs lettres de noblesse. «Vintage» et colorés, ils participent au décor et présentent certains avantages mais aussi quelques inconvénients.

Lire la suite
Démarrer mon projet
Les différents types de grès cérame

Les différents types de grès cérame

Grès cérame pleine masse ou grès émaillé... Lequel choisir ? Quelles sont les différences ? s'il est essentiel d’adapter le revêtement en fonction de sa résistance au passage, d'autres critères sont aussi à prendre en compte. Explications.

Lire la suite
Démarrer mon projet
La terre cuite

La terre cuite

Intemporelle, indémodable, la terre cuite s’invite au sol pour créer des intérieurs chaleureux. Fabriqués de manière artisanale ou mécaniquement, les carreaux de terre cuite nécessitent certaines précautions avant emploi.

Lire la suite
Démarrer mon projet
Carrelage : entretien et rénovation

Carrelage : entretien et rénovation

Pour conserver l'éclat de son carrelage (sol ou mural), un entretien régulier s’impose. Au sol, quel que soit le matériau, l'entretien se décompose en 2 étapes : le dépoussiérage et le nettoyage.

Lire la suite
Démarrer mon projet
Estimer le prix de la pose de carrelage

Estimer le prix de la pose de carrelage

Le carrelage est le revêtement préféré des Français. Facile d’entretien et robuste, il en existe de toutes sortes pour combler les préférences esthétiques de chacun. Découvrez dans ce cas les différents prix moyens pratiqués selon le carrelage sélectionné.

Lire la suite
Démarrer mon projet

Préparer

Estimation budgétaire

25 €/m²
Estimation basse
35 €/m²
Estimation haute

Généralement, le prix de la pose de carrelage dépend d’un grand nombre de facteurs, la superficie à carreler, le type de surface à carreler , le type de pose de carrelage, le type de joints de carrelage, les tarifs horaires généralement pratiqués dans votre région d’habitation.

Questions/Réponses

Quel carrelage au sol pour ma cuisine ?

Vous souhaitez rénover votre cuisine ou en créer une dans une maison neuve ? Le carrelage, résistant et économique, est un matériau idéal pour le sol. Découvrez comment le choisir en fonction de vos besoins.

Quel type de carrelage au sol pour une cuisine ?

Pour un carrelage au sol dans une cuisine, optez pour les carreaux en grès cérame, colorés dans la masse.

Les carreaux en grès offrent une grande facilité d’entretien et une bonne résistance aux taches. Un coup de serpillère imprégnée d’eau claire très chaude suffira à nettoyer votre sol facilement. De plus, ils sont souvent économiques pour ce genre de pièce.

Disponibles dans une grande variété de coloris, ils imitent très bien d’autres matériaux :

Béton et ciment, bois, pierre, terre cuite, marbre, métal.

Le grès cérame non émaillé, au fini mat, est le plus employé et le moins cher : il est accessible dès 20€/m2.

Mais d’autres finitions existent également :

  • Grès émaillé (recouvert d’une couche d’émail, esthétique mais fragilisant)
  • Grès azuré (pose d’un vernis à base de cobalt)
  • Grès poli (aspect lisse).

Découvrir

inspirations

Choisir la couleur de son carrelage au sol

La couleur du carrelage au sol, dans une cuisine, dépendra des autres coloris présents dans la pièce. Retenez que le choix d’une couleur neutre et claire vous laissera plus de liberté pour les autres éléments.

C’est le cas notamment avec les beiges et les gris, qui peuvent aller avec un grand nombre d’autres coloris.

Il est aussi possible d’opter pour des couleurs vives, comme le rouge, à condition que vos murs soient plutôt clairs, et que vos meubles s’approchent du blanc.

Le format et le calepinage

La cuisine est généralement une pièce de dimension modeste ou raisonnable. Or, le choix du format des carreaux joue sur l’impression de grandeur de la pièce. Il aura donc une grande importante pour le carrelage au sol d’une cuisine.

Pour une petite pièce, choisissez des carreaux assez grands, de 45×45 cm voire 60×60 cm. En dessous de ces dimensions, l’effet visuel sera de rétrécir la pièce. Mieux vaut donc éviter les carreaux de petit format, comme 30×30 cm et 35×35 cm. Ils sont à réserver uniquement à une cuisine de très grandes dimensions.

Une autre solution, plus originale, est d’opter pour un format qui ne soit ni carré ni rectangulaire. Comme par exemple le format lame, qui imite les lames de parquet.

Il est ainsi possible de choisir des carreaux de formats 15×90 cm, 22,5×90 cm ou encore 45×90 cm. Il est même possible de les combiner pour une effet encore plus naturel.

Vous pourrez dessiner différents calepinages (ou manière de disposer les carreaux), en veillant tout de même à une certaine forme d’unité ou de suite géométrique. Ces techniques seront réussies si votre cuisine n’est pas trop petite : en cas de dimensions trop modestes, l’effet est peu visible et donc moins intéressant.

Quelle classe de résistance pour vos carreaux ?

Un carrelage de sol dans une cuisine sera soumis à des passages fréquents. Il doit également résister aux éclaboussures et aux nettoyages réguliers, parfois avec des produits corrosifs comme la javel.

Pour assurer la longévité du carrelage au sol dans votre cuisine, choisissez un produit certifié NF, et ayant une classe UPEC de niveau minimum U2P3E2C2 :

  • Niveau 2 en résistance à l’usure (U)
  • Niveau 3 en résistance au poinçonnement des meubles (P)
  • Niveau 2 pour l’écoulement des eaux (E)
  • Niveau 2 pour la résistance aux taches et agents chimiques (C).

[yasr_visitor_votes]