Comment éviter les problèmes avec les travaux de rénovation

Chaque chantier de rénovation peut générer son lot de problèmes, de malfaçons, de retards et de surcoûts qu’il est possible d’éviter. Comment éviter que ses travaux virent au cauchemar ? Nous avons les solutions.

Rénovation complète : faites appel à un maître d’œuvre

  • S’il s’agit d’une rénovation complète de votre habitation avec ou non un agrandissement, il est conseillé de se faire assister d’un maître d’œuvre. Il est chargé de suivre l’évolution du chantier en temps et en heure, dans les conditions de qualité et de coût fixées par les devis. Le maître d’œuvre a les compétences pour coordonner les différents corps de métier (maçons, électriciens, plombiers, peintres…).
  • Parmi les maîtres d’œuvre, l’architecte, conçoit en plus les plans des travaux en amont. Le prix de la tranquillité varie de 6 à 12 % selon les prestations proposées.

Choisir les bons intervenants pour une rénovation

Si vous faites appel à un maître d’œuvre, celui-ci possède généralement son propre réseau de professionnels avec qui il a l’habitude de travailler. Si vous devez choisir seuls, préférez les professionnels qualifiés Qualibat ou Qualifelec  pour les électriciens. La confédération de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment, la Capeb peut également vous aiguiller dans votre choix. Choisir un professionnel qualifié est gage d’un travail effectué selon les normes obligatoires en vigueur. Son intervention est obligatoire pour obtenir certains avantages financiers.

Le devis : la pièce maîtresse à ne pas négliger

Le devis doit être soigneusement étudié.

  • Signé, le devis fait office de contrat, l’entrepreneur doit alors respecter tout ce qui est indiqué, en matière de prestations, de prix et de délais.
  • C’est pour cela que le devis doit être le plus détaillé possible : nature et descriptif des travaux, quantité et qualité des matériaux, prix des matériaux, coût de la main d’œuvre, date de début des travaux, durée et date de livraison. S’ajoutent les pénalités de retard de livraison et la durée de validité du devis.

Souscrivez une assurance Dommage-Ouvrage

Le coût d’une assurance Dommage-Ouvrage peut atteindre 3 % du montant des travaux mais, en cas de sinistre, cette assurance permet une indemnisation plus rapide qu’avec la garantie décennale. Il suffit qu’un désordre relevant du champ d’application de l’assurance soit relevé pour être indemnisé rapidement sans avoir besoin de chercher à qui incombe la responsabilité. Avant toute chose, demandez à ce que les artisans ou les entreprises vous montrent leurs propres attestations d’assurance.

Problèmes de réception des travaux : la conduite à tenir

  • Essayez d’abord de régler les choses à l’amiable, en tête à tête entre l’entreprise ou l’artisan et vous.
  • Si aucune suite n’est donnée, envoyez une lettre recommandé avec accusé de réception, dans laquelle la liste de vos griefs doit être complète et détaillée. N’hésitez-pas à fixer un ultimatum pour la réponse.
  • Pour vous aider, vous pouvez joindre la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes), une association de défense des consommateurs ou un conciliateur de justice.
  • Si tous vos efforts ne mènent à rien, il ne vous reste plus qu’à porter l’affaire devant le tribunal.
Que pensez-vous de cet article ?