Le chauffage par plinthe

Plinthe chauffante

Électrique ou à eau chaude, les radiateurs-plinthes jouent la carte de la discrétion et éliminent la sensation de parois froides. Les plinthes sont une bonne alternative au plancher chauffant et surtout beaucoup plus faciles à mettre en œuvre et moins coûteuses.

Les plinthes chauffantes ont pour particularité de pouvoir être installées sous les fenêtres ou dans des endroits où la place fait défaut, libérant ainsi la surface des murs.

Leur principe de fonctionnement est le même qu’un radiateur, mais les plinthes chauffent directement l’air froid qui arrive toujours du bas de la pièce. L’air ainsi réchauffé au contact du corps de chauffe de la plinthe s’élève vers le mur. Celui-ci accumule la chaleur par inertie, évitant ainsi le phénomène de paroi froide et de condensation. Autre effet : le mur, s’il est bien isolé, restitue une chaleur homogène dans toute la pièce. Le chauffage par plinthe évite aussi les déplacements de poussière.

Électrique ou hydraulique : quel type de plinthe choisir ?

Le choix se fait en fonction des autres systèmes de chauffage de l’habitation.

  • Si vous disposez déjà d’une chaudière qui alimente d’autres radiateurs, les plinthes hydrauliques s’imposent naturellement. La plinthe à eau chaude comporte des tuyaux dans lesquels circule l’eau chaude provenant de la chaudière. Il existe désormais des plinthes basse température qui s’intègrent bien dans une installation avec pompe à chaleur ou une chaudière à condensation et qui promettent une nette économie d’énergie, jusqu’à 30% en moins sur votre facture !
  • Les plinthes électriques s’installent en un clin d’œil et peuvent servir de chauffage principal ou de chauffage d’appoint dans une pièce. Elles disposent d’une résistance intégrée pour chauffer l’air froid. Elles développent une puissance de 220 à 400 W par mètre linéaire.

Le chauffage par plinthe : un gain de place important

Outre la chaleur homogène qu’elle produit, la plinthe est avant tout esthétique. D’une hauteur ne dépassant pas 15 cm, elle prend peu de place et on peut même installer des meubles devant elle. Elles existent dans différents coloris et même dans des imitations de bois ou de pierre naturelle. Seul inconvénient : la version électrique a tendance à assécher l’air.

De plus, même électriques, les plinthes n’émettent aucun bruit de fonctionnement. La gêne sonore ne peut être occasionnée que par une mauvaise mise en œuvre.

Où et comment installer le chauffage par plinthe ?

Les plinthes s’adaptent à toutes les configurations mais il est conseillé de prendre l’avis d’un professionnel pour bien évaluer vos besoins. En effet, un sous-dimensionnement réduit les capacités de chauffage des plinthes. Le calcul s’effectue en fonction du volume de la pièce, de son exposition, de lisolation et de la surface des vitrages. Il s’agit d’une pose sur-mesure : les plinthes sont découpées à la longueur adéquate en usine avant d’être installées. Comptez entre 100 et 150 € du mètre linéaire pour la fourniture et la pose.

Et pourquoi pas des plinthes connectées ?

Pour rendre les plinthes encore plus confortables, on peut les relier à un thermostat électronique d’ambiance qui permet de mieux gérer le système de chauffe. Certains thermostats sont même connectés et peuvent être commandés à distance.

Il est également possible d’incorporer des prises de courant ou des prises audio ou vidéo aux plinthes, ainsi que des éclairages ou des veilleuses.

Lire aussi : 

Se chauffer avec un poêle

Radiateurs à inertie et fluide caloporteur

Les différents types de sèche-serviettes

Plafond chauffant

Plancher chauffant

Murs chauffants