Aides financières pour les travaux : un éco-PTZ 2019 plus simple et accessible !

L’éco-prêt à taux zéro (ou éco-PTZ), qui permet de financer les travaux de rénovation énergétique, vient d’être réformé. Les critères pour y avoir droit ont été simplifiés : (re)découverte de ses avantages.

Petit rappel : les particularités de l’Éco-Prêt à taux zéro

  • Ce prêt ne peut être accordé que par les Banques qui ont signé un accord avec l’Etat
  • Comme son nom l’indique, aucun intérêt n’est prélevé pendant la durée du remboursement
  • Aucun frais de dossier ne peut être exigé à l’ouverture du compte ou pour une révision éventuelle
  • Le remboursement anticipé n’est soumis à aucune pénalité 

Quotatis vous permet de trouver des artisans qualifiés et disponibles près de chez vous.

En réalisant une demande de devis vous pourrez comparez jusqu'à 5 propositions d'artisans qualifiés

Demander un devis

Pour qui, quel montant et quels travaux ?

  • Ce prêt concerne tous les propriétaires de leur logement, sans condition de ressources
  • Il permet d’obtenir jusqu’à 30 000€ maximum. Le montant peut être échelonné sur 15 ans
  • Seuls les travaux de rénovation énergétique sont concernés : les travaux d’isolation, équipement de chauffage et production d’eau chaude sanitaire utilisant des énergies renouvelables notamment. 

L’Éco-PTZ 2019 : ce qui change 

  • L’éco-PTZ concerne toutes les résidences principales de plus de deux ans. Il s’agit ici d’un véritable changement car seules les résidences construites avant 1990 étaient concernées jusqu’alors. 
  • L’éco-PTZ peut servir à financer un seul type de travaux, comme un remplacement de fenêtres par exemple. C’est une des principales réformes de l’éco-prêt, car jusqu’ici, il fallait réaliser plusieurs types de travaux (2 ou 3), dits bouquet de travaux, pour prétendre à cette aide financière. 
  • Le prêt peut être accordé sur 15 ans, quel que soit le type de travaux. La durée maximale de 15 ans concernait uniquement les projets regroupant 2 ou 3 types de travaux.
  • Un cumul d’eco-ptz est aujourd’hui possible tous les 5 ans (eco-PTZ complémentaire) contre 3 ans.

A noter

Que pensez-vous de cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *