Combien coûte une isolation par l’extérieur ?

L’isolation par l’extérieur est une technique efficace pour réduire les déperditions thermiques et donc réduire sa facture de chauffage. Il s’agit d’un investissement important qui nécessite d’être bien anticipé. 

1. Quels sont les avantages et inconvénients d’une isolation par l’extérieur ? 
2. Quelles techniques d’isolation par l’extérieur choisir ? 
3. Peut-on faire l’isolation par l’extérieur soi-même ? 
4. Quel est le prix d’une isolation par l’extérieur ? 

 

1. Quels sont les avantages et inconvénients d’une isolation par l’extérieur ?

Les avantages 

  • L’isolation par l’extérieur (ITE) est une méthode qui permet d’isoler la toiture et la façade efficacement et sans toucher à l’espace intérieur d’un logement. Ainsi contrairement à une isolation par l’intérieur (ITI), l’ITE ne réduit pas le volume habitable, ce qui est un atout non négligeable.
  • Cette technique d’isolation contribue aussi à jouer un rôle pour l’isolation phonique. Les isolants thermiques peuvent aussi parfois présenter des propriétés acoustiques en plus de leurs caractéristiques thermiques. Lire aussi : Un isolant thermique peut-il aussi être un isolant thermique ?

Les inconvénients 

  • Un des inconvénients de l’isolation par l’extérieur, notamment en ce qui concerne la façade, est qu’elle peut réduire la luminosité d’un logement en fonction de la technique d’isolation appliquée.
  • Cette solution représente un investissement important. Par contre, elle est efficace pour un confort sur le long terme et garantit une bonne hygrométrie de l’air intérieur.
  • Dernier aspect de l’isolation par l’extérieur qui peut être une problématique dans certains cas : l’ITE modifie l’aspect du bâti, il est donc parfois nécessaire d’avoir une autorisation de la Mairie.

2. Quelles techniques d’isolation par l’extérieur choisir ?

Il existe plusieurs techniques d’isolation par l’extérieur, dont la faisabilité dépend de plusieurs critères comme par exemple le revêtement existant, les performances thermiques recherchées et l’autorisation de votre mairie. Certaines techniques comme le bardage ne sont pas autorisées dans toutes les communes. 

Pour l’isolation par l’extérieur de la façade

Les procédés sont l’isolation sous enduit ou la pose de bardage :

  • L’isolation sous enduit est une des techniques les plus répandues. Elle consiste tout simplement à recouvrir un isolant avec un enduit spécial pour façade. L’avantage de cette méthode est qu’elle permet une multitude de coloris et d’effet différents. L’enduit peut ainsi être de la chaux ou du crépi par exemple. A savoir cependant, ce revêtement de façade nécessite un minimum d’entretien pour conserver son éclat et son bon état général. Il peut arriver que des fissures apparaissent.
  • La pose de bardage, très répandue en Scandinavie par exemple, est une technique qui tend à se généraliser en France. Sa particularité est qu’elle est une véritable « enveloppe isolante ». Un isolant est recouvert par des lames fixées sur une ossature. Elles peuvent être en différents matériaux : naturels comme le bois ou l’ardoise, en composite ou même en PVC. Le bardage permet de créer des effets esthétiques en fonction du matériau choisi, mais aussi en fonction de la pose des lames car plusieurs types d’assemblage sont possibles. Lire aussi : les différents types d’assemblage

Ce qu’il faut retenir : l’isolation sous enduit est plus économique que le bardage, mais ce dernier n’est pas autorisé dans toutes les zones urbaines.

Pour l’isolation par l’extérieur de la toiture

3 grands procédés sont possibles pour isoler sa toiture : le sarking, l’isolation par caissons chevronnés et la méthode des panneaux sandwich.

  • Le sarking est la méthode la plus longue à mettre en œuvre et aussi la plus onéreuse. La toiture est recouverte avec un isolant qui est ensuite recouvert avec une nouvelle toiture. Tout le travail d’étanchéité doit être repris et adapté à la nouvelle toiture, mais il faut aussi prévoir de le démontage et le remontage de l’ancienne toiture. 
  • Les caissons chevronnés permettent une mise en œuvre plus rapide que le sarking car les caissons intègrent un isolant mais aussi les éléments qui assurent l’étanchéité de la toiture. Il est possible de recouvrir ces caissons avec tous les types de revêtements de toiture. 
  • La technique des panneaux sandwich est assez populaire car elle est encore plus simple à installer que les caissons chevronnés. Ce type de panneaux rassemblent déjà un isolant mais aussi un revêtement de toiture comme de l’ardoise ou du zinc par exemple. De plus, ce produit a l’avantage de s’adapter à tous les types de toitures.

3. Peut-on faire l’isolation extérieure soi-même ?

  • L’isolation thermique est une spécialité qui demande des compétences techniques et une formation spécifique selon le domaine d’intervention. Lire Les métiers de l’isolation thermique.
  • Il n’est donc pas envisageable de réaliser soi-même ses travaux d’isolation par l’extérieur, car ils nécessitent une parfaite connaissance des matériaux, de leurs caractéristiques techniques et leurs spécificités. De plus, seul un professionnel est en mesure de procéder à une mise en œuvre conforme aux normes. 
  • L’isolation par l’extérieur nécessite un type de matériel précis comme un échafaudage par exemple.
  • Un professionnel vous garantit une étude thermique qualitative de votre logement. Il est en effet en mesure d’établir un Diagnostic de performance Énergétique (DPE) qui est utile pour identifier les déperditions thermiques du bâtiment. En fonction des résultats, le spécialiste en isolation propose des solutions efficaces et surtout adaptées à l’état général de votre logement, mais aussi en fonction de sa structure existante. 

A savoir : les travaux d’isolation sont éligibles aux aides financières de l’Etat à condition qu’ils soient réalisés par un professionnel certifié RGE. Lire aussi : Quelles sont les aides financières pour la rénovation énergétique ? 

4. Quel est le prix d’une isolation par l’extérieur ? 

Le prix d’une isolation par l’extérieur peut fortement varier en fonction des m² à traiter, de la technique d’isolation appliquée mais aussi de l’isolant choisi et du prix de la main d’oeuvre qui est différent selon les régions.

Prix pour isolation de la façade avec enduit  entre 100 et 250 €/m² (selon matériau + main d’œuvre)
Prix pour une isolation de la façade avec bardage  entre 100 et 450 € par m² (selon matériau + main d’œuvre)
Prix pour une isolation de toiture sarking entre 180 et 250€/m² (selon matériau + main d’œuvre)
Prix pour une isolation de toiture avec caissons chevronnés entre 70 et 100€/m² (selon matériau + main d’œuvre)
Prix pour une isolation de toiture avec panneaux sandwich  entre 60€ et 80€/m² (selon matériau + main d’œuvre)

Lire aussi : Le tableau comparatif des isolants 

Que pensez-vous de cet article ?

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *