Bon plan ! Comment faire financer ses travaux

On ne le sait pas toujours mais il est possible de réduire la facture de ses travaux ! Il existe en effet des aides financières accessibles à tous, sans condition de ressources, qui permettent d’alléger considérablement ses dépenses.

Des aides financières pour les économies d’énergie

Et oui, l’État participe au financement d’une partie de vos travaux s’ils contribuent à améliorer la performance énergétique de votre logement.

Pour faire simple, les travaux doivent favoriser une meilleure isolation de votre logement et réduire ainsi votre consommation d’électricité ou de gaz et votre consommation de chauffage.  

L’utilisation d’énergies dites renouvelables est aussi concernée par les aides financières de l’État : concrètement si vous installez une pompe à chaleur ou des panneaux solaires, vous pourrez faire financer en partie vos travaux par L’État.

Sautez le pas : vous aurez droit à des aides financières !

  • L’aide la plus significative est le crédit d’impôt dit CITE. Cette réduction d’impôt de 15% va devenir une prime en 2019. Elle sera versée dès la fin des travaux et recentrée sur des critères plus retreints. Cette aide concerne tout le monde, quel que soit le niveau de revenu.
  • Vient ensuite l’Eco Prêt à taux zéro ou Eco PTZ, qui se caractérise par un taux d’intérêt nul, ce qui impacte fortement le budget investi dans ses travaux. Il est aussi accessible à tout le monde, sans conditions de ressources.
  • La TVA à taux réduit : pour les travaux de rénovation énergétique, le taux de TVA est de 5,5% au lieu de 10%. Il s’applique sur l’équipement, les matériaux et la pose.

Si ces aides financières sont accessibles sans condition de ressources, pour y avoir droit, une condition s’impose tout de même : celle de faire appel à des professionnels ou artisans certifiés RGE, un label reconnus par l’État, et donc gage de qualité et de fiabilité.