Comparatif des isolants

Comparatif isolant

Si les isolants traditionnels font leur preuve depuis de nombreuses années, les isolants naturels apparus sur le marché de l’isolation ces dernières années, sont aussi reconnus pour leur performance thermique et acoustique.  Voici un comparatif de ces différents matériaux pour faire le choix d’une isolation efficace.

Performance thermique : définition

La performance thermique des isolants est caractérisée par la conductivité thermique (le lambda exprimé en W/(m.K) et la résistance thermique R (exprimée en m².K/W) qui en découle.

La conductivité thermique

La conductivité thermique est la capacité d’un isolant thermique à ne pas laisser passer la chaleur. Pour un isolant certifié, cette valeur varie entre 0,042 et 0,024. 
A titre de comparaison :

  • Aluminium = 230 W/(m.K)
  • Marbre = 3,5 W/(m.K)
  • Béton = 2 W/(m.K)
  • Chêne = 0,23 W/(m.K)
  • Paille comprimée = 0,12 W/(m.K) 
    Plus la valeur du lambda est basse, meilleure est la performance du matériau.

La résistance thermique

La résistance thermique R est calculée à partir du lambda : 
R = épaisseur du matériau (en mètre)/lambda

  • 20 cm de béton : R = 0,10 m².K/W
  • 30 cm de paille comprimée : R = 2,5 m².K/W
  • 10 cm d’isolant certifié avec lambda 0,036 : R = 2,75 m².K/W 
    A épaisseur égale, la résistance thermique de 2 matériaux peut être différente.

Exemple pour des isolants de 10 cm d’épaisseur et de conductivité thermique très différente :

  • chanvre : 0,10 m/ë 0,044 = 2,25 m².K/W
  • polystyrène expansé : 0,10 m/ë 0,032 = 3,10 m².K/W 
    Plus la valeur de la résistance thermique est élevée, meilleure est la performance de l’isolant.

Certification des isolants

Les matériaux isolants sont soumis au marquage CE depuis 2003. Le marquage CE n’est pas une preuve de performance ou de qualité, c’est juste un passeport pour la libre circulation des matériaux isolants en Europe. 
L’emploi de produits certifiés est une garantie pour l’utilisateur d’avoir un matériau qui possède les caractéristiques annoncées par le fabricant. 

Le certificat ACERMI est délivré par l’Association pour la certification des matériaux isolants qui regroupe le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) et le LNE (Laboratoire National d’Essai). 

Le certificat ACERMI certifie la résistance thermique, éventuellement les profils d’usage ISOLE. Ces profils d’usage sont nécessaires pour certaines applications :

  • I = incompressibilité : en bardage rapporté,
  • S = stabilité dimensionnelle : en isolation sous enduit mince,
  • O = comportement à l’eau : en façade,
  • L = cohésion et flexion : en complexe de doublage,
  • E = perméance à la vapeur d’eau. 
    Le certificat ACERMI atteste des autres caractéristiques déclarées au titre du marquage CE et/ou les normes du produit, comme la réaction au feu.

Chacune de ces caractéristiques comporte 3, 4 ou 5 niveaux (le niveau 1 est la valeur minimale). 
Une étiquette comportant la mention de la certification ACERMI avec résistance thermique et les profils d’usage ISOLE certifiés doit figurer sur l’emballage des matériaux isolants.

 

Matériaux isolants Utilisation Avantages Inconvénients
Chanvre

Façades, Contre-cloison, Combles

– Facile à manipuler et à découper – Craint les remontées d’humidité – Putrescible
Laine de mouton Contre-cloison, Combles – Très bon régulateur d’humidité – Susceptible de dégager des odeurs désagréables – Ses qualités hydrophiles peuvent pénaliser la conductivité thermique
Laine de roche Façade, Insufflation, Complexe de doublage, Soufflage, Sarking, Panneau sandwich – Très bonne résistance en compression – Excellente performance en réaction au feu – Améliore l’isolement acoustique  
Laine de verre Façade, Insufflation, Doublage, Contre-cloison, Soufflage, Panneau sandwich, Combles

– Facilité de mise en œuvre entre solives – Améliore l’isolement acoustique

– Tassement possible dans le temps.
Fibre de bois Façade, Contre-cloison, Combles – Facilité de mise en œuvre – Agréable au toucher  
Mousse polyuréthane Doublage, Contre-cloison, Combles, Panneau sandwich, Sarking – Meilleure performance thermique actuellement – Excellente résistance à la compression – Posée en complexe de doublage, sa rigidité dégrade l’acoustique entre logements mitoyens
Ouate de cellulose Insufflation, Contre-cloison, Soufflage,  Combles – Légèreté, – S’insinue dans tous les recoins quand elle est soufflée ou insufflée – Sensible à l’humidité
Plumes de canards Contre-cloison, Combles – Agréable au toucher – Facilité de mise en œuvre – Susceptible de dégager des odeurs désagréables
Polystyrène expansé Façade,Doublage, Contre-cloison, Combles, Panneau sandwich – Très bonne performance thermique – Imputrescible  
Polystyrène extrudé Doublage, Contre-cloison, Combles, Panneau sandwich, Sarking – Très bonne performance thermique – Excellente résistance à la compression – Imputrescible – Posé en complexe de doublage, sa rigidité dégrade l’acoustique entre logements mitoyens
 

L'Isolation de la Façade L'Isolation Acoustique L'Isolation du Sol L'Isolation des Combles