Produire de l’eau chaude avec une chaudière

L’eau chaude sanitaire peut être produite par une chaudière à condensation ou basse température, alimentée au fioul, au gaz, au bois. La chaudière peut aussi être couplée à une pompe à chaleur ou des capteurs solaires.

Quelle production d’eau chaude sanitaire choisir ? Instantanée ou accumulée ?

  • La production est dite instantanée lorsqu’elle ne permet aucune réserve : l’eau froide est réchauffée au moment où elle est soutirée. Un échangeur, intégré à la chaudière chauffe l’eau en direct et en continu en fonction des besoins. Il est donc recommandé d’optimiser les pointes de consommation en choisissant une chaudière qui promet une puissance d’échange et une production de chaleur suffisantes.
  • Pour une production accumulée, l’eau ou le fluide, réchauffé par un ballon d’eau chaude, passe dans un échangeur intégré à l’intérieur d’un ballon qui permet de faire monter en température l’eau stockée. Cette option facilite le fonctionnement de plusieurs points de puisage en même temps, ce qui est plus difficile et moins confortable avec une production instantanée.

La chaudière à condensation pour une production d’ECS confortable

Le principe de fonctionnement d’une chaudière à condensation est de récupérer les calories des fumées de la chaudière pour chauffer l’eau sanitaire à l’aide d’un échangeur. Elle assure une production instantanée fiable et ce système de recyclage permet d’atteindre de hauts rendements.

La chaudière à condensation a tendance à détrôner la chaudière basse température et s’impose autant dans les constructions neuves qu’en rénovation, notamment avec ses modèles muraux, faciles à installer.

La chaudière à condensation fonctionne au gaz, elle est donc une solution pour réduire la facture énergétique de 30 % environ. Certaines chaudières murales gaz à condensation associent les principes de l’instantané et de l’accumulé. D’autres modèles gaz ou fioul peuvent être couplés à des solutions solaires, qui permettent de préchauffer ou chauffer l’eau du ballon, soit en priorité, soit en appoint.

La chaudière basse température pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire

La chaudière basse température peut être installée au sol, sous forme de colonnes peu encombrantes, ou au mur pour libérer de l’espace au sol et assurer un fonctionnement silencieux.

Certaines chaudières basse température associent la micro-accumulation pour favoriser les puisages multiples.

Au gaz ou au fioul, la chaudière basse température, reste plus économe qu’une chaudière classique puisqu’elle se contente d’une eau qui ne dépasse pas 50°C, alors qu’une chaudière standard doit produire une température de 65 à 90°C. Ses rejets en CO2 sont également moindres, à condition qu’elle propose une combustion optimale. C’est pour cela qu’il est conseillé de la faire réviser tous les ans.

Est-il possible de produire de l’eau chaude avec une chaudière bois ?

Pour chauffer l’eau avec une chaudière turbo bois, celle-ci doit être couplée à un ballon à hydroaccumulation, chargé de stocker le surplus de chaleur généré lors de la combustion d’une charge de bois et de la restituer lors de l’arrêt de la chaudière. Ce système de stockage dans le ballon allonge les intervalles entre deux chargements de combustibles.

En théorie, on ne peut donc pas couper le fonctionnement de la chaudière durant les mois d’été. Elle fonctionne donc à charge réduite et les problèmes de régulation peuvent être difficiles à régler et ainsi, altérer le rendement de la chaudière. Cependant, certaines chaudières à granulés disposent d’une fonction été qui permet de ne mettre en marche que le circulateur d’ECS. Ce procédé ne semble pour le moment pas faire l’unanimité auprès des professionnels !

Lire aussi : 

Chauffe-eau : le choix d’une production instantanée ou accumulée

Production d’ECS avec un ballon d’eau chaude


Avantages et inconvénients
  • Gain de place car pas d’équipement de stockage si chauffe-eau instantané
  • Débit d’eau chaude