Questions/Réponses

Quels sont les différents modèles de chaudières ?

Chaudière gaz standard

Ce sont les chaudières les moins chères et les plus courantes. Leur rendement instantané est de l’ordre de 90 %. Elles exigent une température minimum d’irrigation de 60 [°C] pour éviter tout risque de condensation. Les performances énergétique sont bonne, toutefois elle n’est pas éligible au crédit d’’impôt.

Besoin d’un pro ?

Chaudière à condensation

La conception de la chaudière à condensation permet d’obtenir un rendement nettement plus élevé par la récupération de l’énergie contenue dans la vapeur d’eau créée lors de la combustion. Ce sont principalement des chaudières au gaz. Il existe des chaudières fioul à condensation, mais l’énergie ’ vapeur ’ alors récupérable est plus faible et les condensats plus acides et plus difficiles à gérer.

Elles peuvent atteindre des rendements de 103 à 109 % sur le PCI. Pour une même puissance fournie, une chaudière à condensation consomme moins de combustible qu’une chaudière basse température.

Chaudière à basse température

Ce sont des chaudières qui peuvent fonctionner avec de l’eau moins chaude que les chaudières standards, sans qu’il s’y produise de condensation. Ce sont des chaudières au gaz ou au fioul. Le rendement instantané est un peu plus élevé que celui d’une chaudière traditionnelle (93 à 95 %).

Pour une même puissance fournie, une chaudière basse température consomme moins de combustible qu’une chaudière standard.

Chaudière hybride

La chaudière hybride est l’association d’une chaudière à condensation et d’une pompe à chaleur.  Les avantages de cette chaudière sont l’utilisation des énergies renouvelables et l’avantage économique qui peut aller jusqu’à 10% par rapport à une chaudière à condensation.

Chaudière a micro cogénération

Ces chaudières, en plus de chauffer votre habitat et votre eau, vous permettent de devenir producteur d’électricité pour une partie de vos besoins. Le principe de la cogénération consiste à produire en même temps et dans la même installation de la chaleur et de l’énergie électrique.

Cette chaudière conserve alors tous les avantages de la chaudière individuelle (performance, fiabilité, faible entretien) avec l’atout d’une production d’électricité à domicile.

Choisir le bon emplacement pour sa chaudière

Les chaudières sont disponibles sous deux formes : sol et murale.

La chaudière sol

La chaudière sol est la solution idéale pour une maison assez grande car elle nécessite une place importante. Elle peut être facilement associée à un chauffe-eau solaire ou à une pompe à chaleur. La chaudière sol a une puissance qui peut aller jusqu’à 140W et une durée de vie entre 20 et 25 ans.

La chaudière murale

La chaudière murale est de petite taille, elle peut trouver sa place dans les petites pièces comme la cuisine et la salle de bain. Elle est idéale pour un appartement ou une petite maison. La puissance des chaudières gaz murales se situe entre 50 et 60W et leur durée de vie est de 15 à 20 ans.

Le rendement chaudière : qu’est-ce le PCI et le PCS ?

Le Pouvoir Calorifique Inférieur ou Supérieur sont des indicateurs qui permettent de quantifier la chaleur libérée lors de la combustion par unité de volume ou de masse. Le rendement d’une chaudière se calcul de la manière suivante : Rendement = Énergie produite / Énergie consommée.

Besoin d’un chauffagiste ?

Quelle énergie pour ma chaudière ?

Le gaz pour sa polyvalence

Qu’il soit de ville « gaz naturel » ou au GPL « gaz propane », le gaz est une énergie souple, bien adaptée au fonctionnement par condensation et aux chaudières à cogénération.

Le fioul pour sa robustesse

Énergie classique, il a su évoluer pour être compatible avec les solutions modernes de chauffage. Il est devenu moins polluant, son prix est soumis au marché et son stockage peut-être intérieur ou extérieur, aérien ou enterré.

Que pensez-vous de cet article ?