Le chauffage au gaz de ville : avantages et inconvénients du gaz naturel

Chaufière-gaz-naturel

Simple à installer et à utiliser, le chauffage au gaz de ville est idéal si votre logement est raccordé au réseau urbain. Plus économique que le chauffage électrique, découvrez ses différents avantages et comment en bénéficier.

Le chauffage au gaz de ville : un investissement rentable

Le gaz de ville, ou gaz manufacturé, a longtemps été l’une des sources d’énergie les plus utilisées dans le monde. Jusqu’en 1970, il était très répandu en France, mais il a été remplacé par le gaz naturel.

Pourtant, l’expression « gaz de ville » persiste dans le langage courant. Chauffage au gaz de ville ou au gaz naturel, ne vous posez plus la question : le concept est identique ! Le gaz naturel est simplement beaucoup plus propre que son ancêtre, qui était lui toxique (et donc dangereux).

Sachez que l’installation du chauffage au gaz est plus chère que celle des autres systèmes de chauffage. Toutefois, elle donne le droit à un crédit d’impôts, créé pour encourager la transition énergétique. De plus, le gaz naturel est bien moins cher que l’électricité car sa production est mondiale (et non nationale).

Les performances du chauffage au gaz de ville sont également meilleures, notamment dans les logements mal isolés. Il répartit mieux la chaleur qu’un chauffage électrique, et permet ainsi d’alléger la facture. Il peut être réglé à l’aide de thermostats, pour un meilleur contrôle de la température et un budget maîtrisé.

Pour accéder au chauffage au gaz naturel, votre logement doit être raccordé au réseau de gaz de ville. Dans le cas contraire, il faudra envisager un chauffage au gaz de pétrole liquéfié (GPL).

Prêt à vous lancer, mais vous ne savez pas pour quelle chaudière opter ? Sachez que les chaudières au gaz naturel sont les mêmes que celles au GPL (propane). Leur fonctionnement est identique puisque leur combustible principal, le méthane, reste le même.

Quotatis vous permet de trouver des artisans chauffagistes qualifiés et disponibles près de chez vous.

En réalisant une demande de devis vous pourrez comparez jusqu'à 5 propositions d'artisans qualifiés

Demander un devis

Chauffage au gaz de ville : quels inconvénients ?

Le premier inconvénient du chauffage au gaz de ville peut être l’accès. Si vous habitez hors du milieu urbain, le raccordement au réseau de gaz naturel peut s’avérer très difficile.

Ensuite, vient l’impact environnemental du gaz. Il est ce qu’on appelle une énergie fossile. Par conséquent, ses réserves sont limitées… Et le gaz est principalement composé de méthane, plus polluant que le CO2. Le chauffage au gaz de ville est donc loin d’obtenir le label d’énergie verte !

Enfin, l’argument de la sécurité se pose lorsque l’on opte pour des radiateurs gaz pour chauffer une habitation. Le gaz présente des risques bien connus s’il est mal utilisé, ou si le système n’est pas bien entretenu (incendie, intoxication etc.).

Toutefois, de nombreux systèmes de sécurité existent, et le danger est extrêmement faible si l’on prend soin de son installation :

  • Contrôle régulier de l’ensemble des appareils de chauffage au gaz de ville
  • Système de ventilation conforme aux normes en vigueur et bien entretenu.

Comprendre sa facture de chauffage au gaz de ville

Votre compteur mesure, en m3, le volume de gaz consommé. Mais c’est en KWh que l’énergie est facturée. C’est avec un coefficient communément appelé « coefficient de conversion » que votre fournisseur converti des m3 de gaz naturel en kWh.

Les paramètres de ce coefficient de conversion sont les suivants :

  • L’altitude de la commune 
  • La composition du gaz naturel
  • La pression de livraison

Pour plus d’informations sur la consommation et la facturation du chauffage au gaz naturel, consultez la plateforme média d’Engie.

Prix moyen d'une chaudière au gaz naturel

De 1500 à 6000€

(Dépend du modèle choisi et de sa puissance. Hors prix de la pose)

Durée moyenne des travaux

1 à 2 jours

La durée d'installation dépend de la complexité du chantier.


Avantages et inconvénients
  • Solution idéale si l’habitat est raccordé au réseau gaz de ville
  • Excellent rendement énergétique
  • Solution la plus économique pour une même consommation kWh
  • Entretien facile et moins cher qu’une chaudière au fioul
  • Solution peu écologique avec émissions de CO2 (mais moindres que le fioul)
  • Installation difficile en dehors d’un milieu urbain (non raccordé)
  • Il faut être très prudent dans la manipulation de la chaudière gaz ou fioul