La maison connectée : le futur en marche …

maison connectee domotique

Derrière ce terme un peu barbare se cache l’ensemble des technologies et solutions d’automatisme, d’informatique et de communication utilisées dans l’habitat pour centraliser le contrôle des différents systèmes. La facilitation du confort quotidien, la sécurisation de la maison et son optimisation énergétique : telles sont les promesses de la « maison connectée ».

La maison du futur existe !

Alors que l’on plaisante encore sur le prochain modèle de téléphone qui fera du café, on n’est en fait pas si loin de la réalité. Car aujourd’hui il est possible de programmer à distance des appareils dits « connectés » à l’aide d’une application sur son smartphone ou sa tablette. Et cela concerne tout l’habitat.
En cuisine, les fabricants d’électroménager rivalisent d’innovations pour proposer des réfrigérateurs connectés qui analysent votre consommation, dressent l’inventaire des denrées restantes voire vous préviennent des dates de péremption, bref, vous assistent pour établir la liste des courses. Les tables de cuisson et les hottes aspirantes communiquent également entre elles, et le lave-linge peut être programmé depuis votre bureau, entre deux réunions. Grâce à des programmes permettant l’automatisation de nos tâches quotidiennes et l’interconnexion des objets entre eux via des scénarios à composer nous-mêmes. Le rêve de Marty McFly devient réalité !

Oui, rappelez-vous, il découvrait dans Retour vers le Futur 2 (1989), la maison « du futur » justement (en fait il était en 2015) telle qu’imaginée par le réalisateur. La lumière s’allumait à sa simple évocation et de gentils petits robots pouvaient assister certaines tâches. Visiblement, Robert Zemeckis s’est montré visionnaire car nous y sommes …
Sans aller jusqu’à dire que notre quotidien est aujourd’hui exactement comme dans un (vieux) film de science-fiction, la maison connectée, aussi appelée « maison intelligente » est devenue une réalité palpable.

La maison connectée : une tendance encore timide

Bien que le marché de la maison connectée ne cesse de s’accroître, il représente encore « à peine 1% du chiffre d’affaires de l’électroménager et seulement 5% du marché de la domotique », selon François Klipfel, DG adjoint de l’institut d’études de marché Gfk France. Aujourd’hui, ce sont surtout les appareils connectés dédiés à la sécurité qui représentent la part la plus importante de ce marché, en France, à savoir les alarmes, les détecteurs de fumée, ou encore les caméras de vidéosurveillance. Les enjeux représentés par la maison connectée en termes de baisse de la consommation énergétique, grâce aux thermostats, luminaires ou encore prises électriques connectés permettant d’optimiser notre consommation en sont encore à leurs débuts. Mais l’importance croissante accordée à ces problématiques offrent un potentiel de développement. De même, la maison connectée peut aussi s’envisager comme une assistance globalisée pour une population en situation de handicap ou senior. Une solution bien réelle qui vaut la peine d’être considérée face au vieillissement de notre population.

Alors qu’il y a encore quelques années on réservait ces avancées technologiques aux plus aisés ou aux plus geeks d’entre nous, l’institut Gfk prédit que chaque foyer français sera équipé de 30 objets connectés d’ici 2020, autant dire demain !

Que pensez-vous de cet article ?