Installer une petite piscine intérieure

Vous souhaitez profiter d’une piscine toute l’année, été comme hiver ? Pourquoi ne pas installer une petite piscine intérieure ? Aujourd’hui, les baignades privées ne sont pas réservées aux grands espaces ! Démonstration.

1. Quelles sont les caractéristiques d’une petite piscine ? 
2. Quel matériau pour une petite piscine intérieure ?
3. Dans quelle pièce installer ma piscine intérieure ? 
4. Quels travaux connexes sont à prendre en compte ?
5. Petite piscine intérieure : combien ça coûte ? 

 

Les Français sont partisans de baignades, preuve à l’appui, le marché de la piscine se porte bien : on compte 2 millions de piscines privées dans l’Hexagone. Pour faire face à cet engouement, les fabricants proposent des produits adaptés à toutes les configurations et tous les goûts. Et les petits espaces ont aussi leurs solutions !  

1. Quelles sont les caractéristiques d’une petite piscine ?

Une mini piscine est un bassin qui mesure généralement 15m2 soit 3,5 X 4,5 m, jamais plus de 20 m2. A titre comparatif, une piscine standard mesure entre 4X8m, 5X10m ou 6X12m. Elle peut prendre différentes formes : rectangulaire, carrée, ronde, ou de forme plus originale, en fonction de l’esprit souhaité ou de la configuration de l’emplacement.

Selon les possibilités qui s’offrent à vous, vous pouvez installer une petite piscine enterrée, semi-enterrée ou en mode hors sol. La première option, souvent privilégiée, permet d’intégrer en totalité le bassin dans une pièce.

Quotatis vous permet de trouver des artisans spécialisés en construction de piscine disponibles près de chez vous.

En réalisant une demande de devis vous pourrez comparer jusqu'à 5 propositions d'artisans qualifiés

Demander un devis

2. Quel matériau pour une petite piscine intérieure ?

Vous serez confronté à la même problématique que pour une piscine enterrée extérieure. En effet, les matériaux sont similaires, puisque compatibles pour une installation en intérieure.

  • Une piscine coque en polyester : le modèle le plus économique car préfabriqué en usine. Ce type de piscine est prêt à poser, ce qui est pratique pour une mise en place rapide. Les fabricants proposent différentes formes, déclinées en plusieurs tailles pour une solution sur-mesure la plus adaptée possible aux envies.
  • La piscine béton : le modèle traditionnel, généralement privilégié pour un bassin aux dimensions personnalisées et pour sa durabilité. Ce type de piscine représente un investissement sur le long terme. La piscine béton est souvent recouverte avec du carrelage. Le liner, privilégié pour les piscines extérieures, n’est pas forcément adapté pour les piscines intérieures si l’eau est chauffée en permanence. Une membrane en PVC armé est plutôt préconisée à la place.
  • La piscine en kit : rapide à installer, la piscine en kit se décline en différents matériaux, dont les plus répandus sont le bois et le béton.

En savoir plus : les matériaux pour piscines

3. Dans quelle pièce installer ma piscine intérieure ?

Une piscine intérieure présente quelques précautions d’installation. L’emplacement idéal est une pièce dédiée, comme une véranda ou autre type d’extension de maison, même de petite taille.

Le bassin est ainsi facilement accessible par l’extérieur et de l’intérieur. De plus, la piscine, placée un peu en retrait de l’habitation, sera moins source de nuisances sonores qui risquent de déranger les occupants de la maison. Une piscine, surtout placée entre des murs, crée des résonances non négligeables.

4. Quels travaux connexes sont à prendre en compte ?

La pièce où sera installée la piscine doit avoir une bonne isolation acoustique mais aussi une bonne isolation thermique, au risque de ne pas pouvoir en profiter pleinement, surtout en plein hiver. Le système de ventilation, mais aussi la qualité du chauffage sont des points qu’il ne faut pas négliger car une pièce avec piscine est soumise à un taux d’humidité important.

En plus de représenter des travaux conséquents pour son installation, une piscine intérieure est d’autant plus un projet d’envergure, qu’elle nécessite la prise en compte de travaux annexes (isolation, travaux d’électricité, de maçonnerie par exemple).

En savoir plus sur les Piscines intérieures

5. Petite piscine intérieure : combien ça coûte ? 

L’installation d’une petite piscine intérieure est un projet qui coûte plus cher qu’une piscine extérieure. La mise en oeuvre est plus complexe à réaliser. 

Si le prix varie en fonction du type de piscine, de la taille, du matériau et des différents travaux à effectuer, il faut compter en moyenne entre 10 000€ et 45 000€ (hors piscines hors sol et auto-portantes)

En savoir plus avec notre Guide Prix Piscines.

Pour une installation ou une construction de piscine réussies et surtout durables, faites appel à l’expertise de professionnels. Ils évaluent la faisabilité de votre projet en prenant en compte vos besoins et les contraintes existantes.

A noter

Les démarches administratives 

  • Pour un bassin de moins de 20m2, vous n’avez pas besoin de permis de construire
  • Avant travaux, il est recommandé de se renseigner sur les règles d’urbanisme en rigueur 

 

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

[yasr_visitor_votes]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *