Questions/Réponses

L’écran de sous-toiture est-il obligatoire ?

Un écran de sous-toiture protège la charpente, participe à l’étanchéité et à l’isolation et de ce fait, est fortement recommandé notamment par les couvreurs.

Cet écran est une sorte de membrane synthétique souple ou bitumineuse qui se place entre la couverture du toit et la charpente et fait barrage aux infiltrations tout en assurant la ventilation et en évacuant la vapeur d’eau.

Pour les toits trop pentus, il permet de baisser la pente minimale du toit pour accueillir certains modèles de revêtements comme les ardoises, tuiles de terre cuite ou de béton.

  • S’il n’est que conseillé pour les rénovations lourdes avec dépose de toiture, il est obligatoire par certains DTU (Documents Techniques Unifiés) de la série 40 : pour les couvertures en ardoises et posées à claire-voie, pour les couvertures en terre cuite à emboîtement ou à glissement en relief, pour les tuiles de terre cuite plates à emboîtement à pureau plat posées, pour les tuiles plates de terre cuite, pour les tuiles en béton à glissement et à emboîtement longitudinal et pour les tuiles planes en béton à glissement et à emboîtement longitudinal.
  • Le DTU définit aussi les effets du vent et de la neige sur la structure d’une construction dans les règles NV 65 en déterminant 4 zones en France Métropolitaine et l’écran de sous-toiture est obligatoire sur un site dit exposé car il constitue une protection efficace contre la neige poudreuse et la poussière.
  • Il existe différents types d’écrans sous-toiture : les bitumineux, les synthétiques, les HPV perméables à la vapeur qui se posent directement sur l’isolant, les réfléchissants et ceux fabriqués à base de matériaux écologiques comme les fibres de lin.
Que pensez-vous de cet article ?