Questions/Réponses

Quelle différence entre un chéneau et une gouttière ?

Les chéneaux et gouttières collectent tous les deux les eaux de pluie mais leur différence est due à leur emplacement sur la toiture.

Besoin d’un pro?

Le chéneau est intégré directement dans le gros œuvre donc non visible, tandis que la gouttière est apparente, qu’elle soit rampante ou pendante.

Chéneaux : les différents types de matériaux

  • Les chéneaux sont souvent fabriqués en zinc, en acier, en inox ou en cuivre. Le problème intervient en cas de fuite d’un chéneau car elle est difficilement détectable de prime abord. Normalement ces chéneaux doivent être équipés d’un orifice de trop plein qui évite que l’eau ne s’infiltre dans les murs de la maison en cas d’obturation du conduit d’évacuation.
  • Le chéneau dirige l’eau de pluie pour la diriger vers la gouttière. Il est préconisé pour les toits à pans multiples : la gouttière et le chéneau se complètent donc pour l’évacuation des eaux de pluie.
  • La largeur et la profondeur du chéneau dépendent de la surface du toit mais la gouttière présente toujours des dimensions inférieures aux chéneaux. La gouttière est disponible en dimensions standards alors que le chéneau est souvent fabriqué sur-mesure en fonction des besoins d’évacuation.

Dans les constructions actuelles, les gouttières seules suffisent souvent à évacuer les eaux de pluie, car plus nombreuses et mieux positionnées.

Elles sont situées sous l’extrémité inférieure de la pente du toit, pour les pendantes ou sur une partie de la toiture ou une corniche pour les rampantes plus discrètes.

On n’utilise moins les chéneaux sauf pour des besoins très particuliers comme la création d’une extension du toit par exemple.

Que pensez-vous de cet article ?