Questions/Réponses

Peut-on installer une PAC dans un appartement ou un petit espace ?

  • Ce sont les pompes à chaleur aérothermiques (air-air et air-eau), les plus faciles à installer, qui conviennent davantage au chauffage d’un appartement ou de petites maisons disposant de peu de terrain. En effet, celles-ci n’exigent à l’extérieur qu’une unité que l’on peut facilement positionner sur un balcon.
  • Les PAC Air-Air alimentent plutôt un chauffage électrique, alors que les PAC Air-Eau conviennent à un chauffage central déjà existant.
  • Les pompes à chaleur géothermiques (Sol-Sol ou Sol-Eau) ont l’inconvénient d’exiger la création de capteurs enterrés dans le sol. Bien que ceux-ci soient localisés à de faibles profondeurs, il faut disposer d’une surface à l’extérieur au moins égale à 2 fois celle de la surface habitable. Inimaginable pour un appartement !

Dans une copropriété, certaines règles sont à respecter car les unités extérieures peuvent s’avérer bruyantes. Il est tout d’abord capital de s’assurer auprès du syndic que ce type d’appareils est autorisé.

Le syndic devra également inscrire à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale, la demande d’approbation des autres propriétaires.

La pose d’une unité sur le balcon modifie l’aspect du bâtiment mais aussi sa structure, puisqu’elle nécessite un percement pour le passage d’une alimentation électrique et du circuit de fluide frigorigène. Elle exige donc le dépôt d’une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie.

Il faut enfin prévoir de limiter les nuisances pour éviter de déranger les voisins. Des écrans anti-bruits permettront de limiter le volume sonore et des plots anti-vibrations disposés sous l’unité extérieure éviteront de faire vibrer tout ou partie de l’immeuble. Évitez également les recoins pour limiter les effets caisse de résonance.

Que pensez-vous de cet article ?