La Pompe à chaleur géothermique

Pompe à chaleur géothermique

Le principe des pompes à chaleur géothermiques est de récupérer les calories du sol ou de l’eau pour alimenter une installation de chauffage. Deux solutions existent : la PAC sol-sol ou la PAC Sol-Eau. Explications.

Comprendre le principe de la pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique permet d’exploiter la grosse quantité de chaleur emmagasinée dans le sol. Son principe est de récupérer les calories du sol ou de l’eau par le biais de capteurs ou de sondes ou encore de forages.

Le captage horizontal est toujours le plus couramment utilisé à l’heure actuelle pour des raisons de praticité. Il consiste à enterrer une série de tubes à des profondeurs allant de 60 à 120 cm.

Pac Sol-Sol et Pac Sol-Eau : une excellente performance énergétique

Le gros avantage des pompes à chaleur géothermiques est leur excellente performance énergétique qui leur permet d’atteindre un COP de 5 en moyenne sur un an d’utilisation.

Le COP ou coefficient de performance, représente le nombre de kWh de chaleur produit (en l’occurrence 3kWh) pour 1 kWh d’électricité consommée !

Elles sont donc éligibles au crédit d’impôt. Bien qu’elle fonctionne à l’électricité, la PAC géothermique consomme peu et permet de réaliser jusqu’à 60% d’économie sur votre facture énergétique.

Comment fonctionne une PAC Sol-Sol ?

La PAC sol-sol sert à alimenter un système de plancher chauffant.

Des capteurs en polyéthylène ou en cuivre gainés de polyéthylène sont enterrés, à l’horizontal, à de faibles profondeurs.

La surface de capteurs nécessaire est égale à moins de 2 fois la surface habitable à chauffer. Un fluide frigorigène circule dans les tubes, qui une fois vaporisé, est aspiré dans le compresseur de la PAC pour repasser à l’état liquide, puis envoyé dans les émetteurs de chaleur à l’intérieur du logement. Le liquide repart ensuite, dans les capteurs pour un nouveau cycle.

L’installation d’une telle pompe à chaleur nécessite une superficie de terrain dégagé (sans plantations) suffisante et des travaux d’enfouissement des capteurs assez fastidieux qui ne conviennent pas toujours en rénovation.

La PAC Sol-Eau : mode d’emploi

La PAC Sol-Eau est une pompe à chaleur qui alimente un circuit d’eau.

Ce sont les capteurs, horizontaux ou verticaux, qui jouent le rôle d’évaporateur pour alimenter la PAC assurant le transfert des calories prélevées dans le sol vers le circuit d’eau du chauffage.

Toujours réservée à une maison individuelle avec terrain, la technique du captage vertical nécessite plus de personnel et de matériel que le captage horizontal et peut donc faire grimper le prix de la mise en œuvre. Engager des travaux aussi lourds est à envisager dès la construction de la maison.

A savoir

La PAC Sol-Sol n’est compatible qu’avec des radiateurs basse température et les planchers chauffants.

PRIX MOYEN D'UNE PAC GEOTHERMIQUE

entre 4000 et 13000€

Il s'agit d'une fourchette large. Tout dépend du modèle choisi et de sa puissance.

Durée moyenne des travaux

5 jours et plus

Il est difficile d'estimer le temps des travaux car la durée varie en fonction du nombre de forages nécessaires.


Avantages et inconvénients
  • Performance énergétique assurée
  • Développement de fluides plus écologiques
  • Aucune plantation ne peut être envisagée sur le terrain occupé par les capteurs
  • Surcoût important pour un forage