Pompes à chaleur aérothermique

Pompes à chaleur aérothermique

Prélever les calories présentes dans l’air pour les transmettre à des émetteurs de chaleur,  tel est le rôle de la pompe à chaleur aérothermique. Son avantage : être particulièrement économe tant en terme d’installation que de consommation puisqu’elle restitue plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

La PAC ou pompe à chaleur aérothermique fonctionne en puisant les calories présentes dans l’air, même l’hiver. Ces calories transitent, via un échangeur ou un évaporateur, dans un fluide caloporteur. Le fluide passe ensuite dans un compresseur puis dans un condenseur qui transfère la chaleur au circuit de chauffage.

Deux systèmes aérothermiques sont possibles :

Air-Air pour le chauffage électrique et Air-Eau pour le chauffage central.

PAC air -air / Pac air-eau : un rendement optimal

Quelle qu’elle soit, Air-Air ou Air-Eau, la PAC aérothermique promet un bon rendement puisque son COP ou coefficient de performance se situe autour de 3. Ce COP représente le nombre de kWh de chaleur produit (en l’occurrence 3kWh) pour 1 kWh d’électricité consommée !

Vous pouvez prétendre à l’obtention d’un crédit d’impôt  pour l’installation d’une pompe à chaleur Air-Eau, qu’à condition que celle-ci dispose d’un COP égal ou supérieur à 3,4.

La PAC Air-Air, dédiée au chauffage électrique

Les PAC Air-Air sont les plus prisées pour leur excellent rapport qualité prix mais elles sont surtout efficaces pour alimenter un chauffage électrique. Les calories prélevées dans l’air extérieur sont restituées dans le logement via des consoles murales, lesquelles peuvent également être réversibles pour rafraîchir l’air l’été.

Celles-ci sont particulièrement faciles à installer, en rénovation comme en neuf, dans une maison individuelle ou un appartement. Si vous disposez d’une chaudière ancienne (fuel ou gaz) encore viable, conservez-là en appoint pour les jours les plus froids.

La PAC Air-Eau, pour un chauffage central plus efficace

Les calories prélevées dans l’air, grâce à une PAC Air-Eau, vont vers une installation à eau chaude alimentant des radiateurs hydrauliques et/ou des planchers chauffants.

Ces PAC Air-Eau sont privilégiées pour la rénovation car elles peuvent être associées à une chaudière déjà existante et optimisent un chauffage central existant.  

Les PAC Air-Eau monobloc, dotées d’un seul élément, peuvent être installées très rapidement et très simplement dans une pièce annexe du logement (garage, buanderie ou sous-sol), à condition de prévoir une ouverture dans le mur extérieur pour capter l’air.

 

 

 

PRIX MOYEN D'UNE PAC AEROTHERMIQUE

entre 1500 et 9000€

Il s'agit d'une fourchette large. Tout dépend du modèle choisi et de sa puissance.

Durée moyenne des travaux

2 à 7 jours

Il s'agit d'une durée moyenne. Elle varie en fonction des spécificités du chantier.


Avantages et inconvénients
  • Facilité d’installation
  • Fonctionnement économique
  • Permet de diviser la facture de chauffage par 3
  • Unités extérieures peu esthétiques.
  • Nuisances sonores
  • En dessous de 3°C à l’extérieur, la PAC devient moins efficace
La Pompe à Chaleur