Combien coûte une installation de pompe à chaleur ?

Les pompes à chaleur sont des appareils complexes dont la pose exige un savoir-faire spécifique pour être efficace et rentable. Voici les principaux critères à connaître pour préparer son projet.

1. Pourquoi installer une pompe a chaleur ?
2. Comment choisir sa pompe à chaleur ? 
3. Où installer sa pompe à chaleur ? 
4. Quelle puissance choisir pour sa pompe à chaleur ? 
5. Pourquoi faire appel à un pro pour l’installation de sa pompe à chaleur ? 
6. Combien coûte une installation de pompe à chaleur 

 

1. Pourquoi installer une pompe à chaleur ?

Si la pompe à chaleur (PAC) est devenue incontournable aujourd’hui pour chauffer un logement, c’est qu’elle permet de profiter d’un système de chauffage qui consomme moins d’électricité, de fioul ou de gaz. 

Le principe de la pompe à chaleur est en effet d’utiliser les calories de l’air, de la terre, du soleil ou de l’eau pour produire de l’énergie ou de la chaleur. On les appelle énergies renouvelables car elles sont gratuites et inépuisables. L’installation d’une pompe à chaleur permet ainsi de réduire jusqu’à 70% le montant de sa facture énergétique. Cette estimation est bien entendu établie pour une installation optimale, c’est-à-dire qui réunit tous les critères d’une mise en oeuvre réussie : notamment le choix de la PAC, sa puissance ou dimensionnement, l’isolation du logement et la configuration du terrain.

2. Comment choisir sa pompe à chaleur ?

Le type de pompe à chaleur se définit en fonction de vos besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire. Sachez que les pompes à chaleur les plus répandues sont les PAC aérothermiques : la pompe à chaleur air-air et la pompe à chaleur air-eau. Leur installation est assez rapide à mettre en œuvre.

Les pompes à chaleur dites géothermiques, dont le fonctionnement repose sur la captation des calories présentes dans le sol, nécessitent un grand espace extérieur pour le placement des capteurs enterrés dans le sol. La nature du sol peut être un frein pour l’installation de ce type de pompe à chaleur. Seule l’expertise de professionnels peuvent valider ou pas la viabilité d’un projet. 

Les pompes à chaleur hydrothermiques, quant à elles, puisent les calories dans l’eau pour produire chaleur et énergie. Cette configuration exige donc un point d’eau suffisamment important pour répondre aux exigences d’une pompe à chaleur. Ce cas de figure concerne surtout les terrains qui possèdent un puits naturel.

3. Où installer une pompe à chaleur ?

Une installation réussie est en partie déterminée par l’emplacement de sa pompe à chaleur. Une PAC est constituée de plusieurs unités, une extérieure et une ou plusieurs unités intérieures, il est donc important d’évaluer si l’espace disponible pour une installation est suffisante. 

L’emplacement de l’unité extérieure doit être le plus à l’abri possible du vent et de la poussière, tout en évitant une exposition en plein soleil. Il est recommandé de placer l’unité extérieure le plus près possible de l’unité intérieure : idéalement une distance de 5 à 20 mètres permet un fonctionnement optimal de votre pompe à chaleur. 

Il est particulièrement important de bien étudier l’emplacement de l’unité extérieure car elle peut être source de nuisances sonores pour votre voisinage ou même pour les occupants du logement. Si aucune réglementation n’existe à ce jour, vos voisins peuvent déposer une requête auprès du Tribunal. Certaines installations sont ainsi parfois démontées. 

4. Quelle puissance choisir pour sa pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur doit être adaptée à ses besoins en chauffage ou en eau chaude sanitaire. Ainsi, le nombre d’occupants d’un logement et de leur mode de vie sont à prendre en considération. Mais il est aussi indispensable d’évaluer l’isolation du logement pour ne pas investir dans une pompe à chaleur surdimensionnée ou sous-dimensionnée. Ces cas de figure annulent en effet tous les avantages d’une pompe à chaleur, c’est-à-dire se chauffer tout en dépensant moins.

Sachez que les erreurs de dimensionnement ont une influence sur la durée de vie de votre équipement ! Les pompes à chaleur surdimensionnées s’usent plus rapidement et sont source de surconsommation énergétique. Et dans le cas d’une pompe à chaleur sous dimensionnée, celle-ci ne sera pas en mesure de couvrir vos besoins en chauffage et/ou eau chaude en plus d’être énergivore.

A savoir aussi, les pompes à chaleur peuvent être moins efficaces si la température extérieure est très basse. Il est donc parfois indispensable de prévoir un système de chauffage complémentaire, type poêle à bois, pour combler les besoins en chauffage et/ou eau chaude.

5. Pourquoi faire appel à un pro pour l’installation de sa pompe à chaleur ?

  • L’installation doit obligatoirement être réalisée par un professionnel certifié car cet équipement est soumis à une réglementation. La manipulation du fluide frigorigène, composant essentiel de la pompe à chaleur ne peut être effectuée que par un professionnel certifié (Règlement F-gaz, règlement UE n°517/2014).
  • Votre installation doit être conforme aux normes de sécurité et environnementales et donc la mise en œuvre réalisée par un professionnel. 
  • Un professionnel spécialisé en installation de pompe à chaleur propose du matériel conforme aux différentes normes en vigueur, mais aussi qui garantit des performances minimales. 
  • Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% si votre installateur est certifié RGE, ce qui représente un coup de pouce financier non négligeable. Lire aussi : Comment savoir si un artisan est certifié RGE ? 
  • Grâce à son expertise, un professionnel peut évaluer la puissance la plus adaptée pour votre pompe à chaleur. Ce qui vous évitera de subir une surconsommation énergétique.
  • Un spécialiste prendra en compte l’isolation, qui impacte fortement l’efficacité mais aussi la consommation de votre équipement. Il propose généralement d’effectuer un diagnostic de performance énergétique (DPE) de votre habitation pour mesurer les déperditions thermiques.
  • Votre matériel est sous garantie, ce qui est avantage non négligeable en cas de soucis, pannes ou autres dysfonctionnements.
  • Il est recommandé de souscrire un contrat d’entretien auprès de votre installateur, qui en plus de connaître les spécificités de votre installation, peut intervenir en urgence en cas dépannage selon les modalités de votre engagement.

6. Quel est le prix pour une installation de pompe à chaleur ?

Prix d’une pompe à chaleur aérothermique  entre 6000€ et 16000€ en moyenne 
Prix d’une pompe à chaleur géothermique  entre 15000 € et 25000 € en moyenne 
Prix d’une pompe à chaleur hydrauthermique  entre 6000€ et 12000€ en moyenne 
Prix pour une installation de pompe à chaleur entre 1 200€ et 5000€ en moyenne 
Prix d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) entre 80€ et 150€ en moyenne

 

Que pensez-vous de cet article ?

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *