La chaudière à ventouse, idéale pour les petits espaces !

Chaudière à ventouse

Contrairement à une chaudière classique raccordée à un conduit de cheminée, la chaudière à ventouse ne nécessite aucun raccordement de ce type. Elle doit son nom à son système astucieux, de « ventouse », qui permet à la fois une entrée d’air depuis l’extérieur et l’évacuation vers l’extérieur des gaz brûlés. Une double fonction qui fait d’elle un système plébiscité !

Guide du chauffage électrique 

Idéale pour les petits espaces

Les chaudières à gaz et au fioul demeurent toujours aussi répandues dans les logements français, aussi pouvoir les combiner avec un système ingénieux, sécurisant et gain de place, est une excellente solution. C’est le cas de la chaudière à ventouse. Son installation ne nécessite pas de travaux spécifiques car elle n’a pas besoin d’être raccordée à un conduit de cheminée. Donc pas de ramonage annuel non plus ! De même, si elle existe en version au sol, sa version la plus répandue est la version murale : compacte, elle s’installe facilement dans un petit espace, libère de la place au sol et peut même être installée en lieu clos, même non ventilé. C’est pourquoi elle est tant plébiscitée !

Chaudière à ventouse : fonctionnement et prix

Grâce à un double conduit concentrique, la chaudière à ventouse aspire depuis l’extérieur l’air nécessaire à la combustion grâce à un conduit et évacue les fumées grâce à l’autre. Installé à l’horizontal – en toiture – ou à la verticale – à travers le mur, en façade, ce système ingénieux est compatible avec une chaudière standard, une chaudière à condensation ou bien une chaudière à basse température, à gaz ou au fioul.

Et, si elle est aussi appelée chaudière étanche, c’est parce qu’elle fonctionne indépendamment de l’air du local où elle se trouve. D’où le fait qu’elle puisse être placée dans une pièce ou un placard sans renouvellement d’air. Toujours étanche donc, elle améliore de fait la sécurité du logement et permet la réduction de 4 à 5% des consommations d’énergie par rapport à d’autres systèmes d’évacuation des chaudières fioul ou à gaz. Que demander de plus ?

D’une puissance de chauffe de 50 à 60 Watts, elle dure généralement une quinzaine d’années. Comptez entre 1 200 et 2 500 € pour un modèle classique, de 2 250 à 5 100 € pour une chaudière basse température et de 4 250 à 6 000 € pour une chaudière à condensation.  Appréciée pour sa taille compacte, sa capacité à se loger dans les petites pièces voire les lieux fermés et non ventilés, la chaudière à ventouse convient aux particuliers à la recherche d’un système fiable pour leur chaudière à gaz ou au fioul. En prime, ce système est pratique et  moins encombrant ! Si vous n’avez pas de conduit en place pour votre chaudière, pensez-y !