Les revêtements de sol anti-dérapants

sol anti-dérapant

Pour maintenir une autonomie à domicile et/ou sécuriser son lieu de vie à tout âge, opter pour un revêtement de sol anti-dérapant est donc indispensable. De nombreuses options sont disponibles.


La résine époxy pour la rénovation de sols existants

La résine époxy est compatible avec tous les sols préexistants et s’avère donc être un choix judicieux dans le cas d’une rénovation. Si la résine époxy est le revêtement de référence dans le milieu industriel, elle est moins répandue chez les particuliers. Néanmoins, l’offre s’élargit pour proposer une vaste palette de couleurs et de finitions. La résine peut être proposée en quartz coloré par exemple, pour un rendu plus qualitatif. Cette résine thermodurcissable est reconnue pour son excellente adhésion sur un grand nombre de surfaces (béton, sol stratifié, dalles PVC…). L’incorporation de granulats dont la nature (quartz, aluminium, silicium) et la taille varient, lui confèrent l’effet anti-dérapant souhaité. Sa surface présente un bel aspect une fois durcie et surtout, n’est pas toxique. Sa mise en oeuvre est assez complexe, il est donc préférable de faire appel à un professionnel pour l’appliquer. Le prix : entre 55 et 90€/m2 de sol en moyenne, pose comprise.

Le carrelage antidérapant


Ce revêtement de sol, très prisé en intérieur est un des plus glissants. Dans une pièce humide comme la salle de bains, il offre, une fois exposé aux projections d’eau, un terrain propice aux glissades. Bonne nouvelle ! On trouve aujourd’hui des carreaux de sol antidérapants qui réconcilient esthétisme et sécurité. En effet, contrairement aux carreaux traditionnels, ils offrent un aspect plus rugueux mais néanmoins uniforme, qui limitent ainsi les risques de glissade. Aujourd’hui, des normes précises encadrent son utilisation. Si elles sont liées à la loi sur l’accessibilité des lieux publics, elles sont un indicateur précieux pour le particulier. Il s’agit des normes DIN 51097 et DIN 51130 relatives respectivement à la glissance – c’est-à-dire la résistance à la glissade – pieds nus (codifiées de A à C) et à la glissance pieds chaussés (classés de R9 à R13). Ainsi, pour une surface carrelée en intérieur, avec des chaussures, un carrelage R9 offrira une adhérence normale. Comptez entre 10 et 50 €/m2 pour un carrelage antidérapant.


Le PVC : un sol antidérapant pour petit budget

Disponible en rouleau, en lames ou en dalles, le revêtement de sol en PVC se décline aussi en version antidérapante. Apprécié pour son esprit caméléon car il imite de nombreux matériaux comme le bois, le carrelage ou le béton ciré, il est facile à vivre et son entretien minime. Simple à poser, les dalles sont généralement auto-adhésives, tandis que les lames PVC se posent comme du stratifié, en se clipsant. En rouleau, sa pose est similaire à la moquette et peut se poser sans colle si le sol est lisse. Compatible avec les pièces humides, le revêtement de sol en PVC affiche des prix très variés en fonction du style et de ses qualités : à partir de 6€/m2.metro

Les fibres naturelles : pensez-y !


Le retour du naturel se confirme, et les revêtements de sol naturels profitent de la tendance ! Ces revêtements offrent une bonne résistance à l’usure et aux tâches, à condition d’avoir été traités, et sont faciles à entretenir avec un simple aspirateur et un shampoing annuel. Ils sont naturellement anti-dérapants : jonc de mer, coco ou sisal, les fibres naturelles adoptent plusieurs aspects, blanchis, vieillis ou bruts, et offrent un esprit chic, rustique, exotique voire bohème à votre intérieur. Les fibres naturelles affichent des prix assez variés : de 7 à 40€/m2 pour le jonc de mer, de 7 à 25€/m2 pour la fibre de coco et de 12 à 35€/m2 pour la fibre de sisal.

La moquette, le revêtement indémodable


La moquette est l’un des revêtements anti-dérapants par excellence. Si elle a connu ses heures de gloire dans les années 80-90, elle est aujourd’hui un peu moins populaire.  Longtemps stigmatisée comme lieu de vie idéal pour les acariens – des études ont depuis démontré qu’elle n’aggrave pas systématiquement les allergies – la moquette a ses inconditionnels. C’est un revêtement de sol non seulement antidérapant mais qui amortit en cas de chute. Confortable, elle offre une sensation agréable sous les pieds et exclut toute sensation de froid en hiver.

Toutes les pièces de la maison ont leur revêtement de sol antidérapant ! Esthétique, pratique, facile à vivre et facile à entretenir, le revêtement de sol peut aussi être gage de sécurité. De nombreuses options existent donc plus question de déraper !