Questions/Réponses

Comment ventiler une salle de bains sans fenêtre ?

Des gestes quotidiens permettent d’aérer une salle de bains sans fenêtre. On peut créer des courants d’air en laissant la porte de la salle de bain ouverte ou en laissant ouvertes les fenêtres des pièces voisines 15 minutes par jour. Cela évite l’accumulation de condensation et d’humidité et limite les risques de moisissures.

Investir dans un système de ventilation est néanmoins plus efficace :

  • La ventilation naturelle : Elle repose sur le tirage thermique c’est-à-dire le mouvement naturel de convection d’air créé par la différence de température entre l’air intérieur et l’air extérieur. Des grilles d’aération basses font entrer l’air frais, des grilles d’aération hautes évacuent l’air chaud. Il faut veiller à ce rien ne les obstrue et à les nettoyer régulièrement pour une efficacité optimale.
  • La VMC (ventilation mécanique contrôlée), simple ou double flux, est la solution idéale dans une salle de bain aveugle. Elle assure un renouvellement constant de l’air. Une VMC s’enclenche généralement grâce à un interrupteur. Attention à opter pour une VMC adaptée à la surface de la pièce. Pour information, on estime qu’il faut renouveler le volume d’air d’une salle de bain 10 à 15 fois par heure.
  • La VMP, ventilation mécanique ponctuelle, aussi appelée aérateur ou extracteur, est une alternative à la VMC. Elle est uniquement adaptée pour de la rénovation. Faute de fenêtre, on installe ce système à l’entrée d’un conduit d’évacuation.

 

Que pensez-vous de cet article ?