Pompe à chaleur : existe-t-il un entretien obligatoire ?

Pour rester efficace, une pompe à chaleur doit être entretenue et vérifiée régulièrement. Un entretien annuel n’est obligatoire que dans certains cas mais l’intervention d’un professionnel est conseillée. 

Les pompes à chaleur soumises à un entretien obligatoire

L’entretien annuel d’une PAC n’est obligatoire que si la charge du fluide frigorigène qu’elle contient est supérieur à 2 kg. Ce qui correspond à un appareil d’une puissance d’environ 12 kW.

Cet entretien peut être réalisé par le professionnel qui s’est chargé de l’installation. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’un contrat, souscrit en même temps que l’installation et la mise en route de la pompe à chaleur, prévoit un entretien régulier.

A savoir

Cet entretien obligatoire ne doit pas coûter plus de 300 € par an s’il n’y a aucune réparation majeure à effectuer et en cas de dysfonctionnement du système, le déplacement de l’installateur doit être gratuit.

 

Quel entretien pour une pompe Air-Eau ?

L’entretien consiste à nettoyer l’unité extérieure afin de retirer d’éventuelles accumulations de feuilles ou de saletés. Lorsque cette unité est arrêtée, l’été par exemple, couvrez-là pour éviter qu’elle ne s’encrasse.

Un changement de fluide est également nécessaire tous les 5 ans pour permettre un bon échange de chaleur entre ce fluide et les émetteurs. Pour cela, privilégiez un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

En fin de vie, la PAC doit être démontée par un spécialiste chargé de récupérer le fluide frigorigène pour le recycler ou le détruire. Certains anciens modèles de pompes sont encore alimentés par des fluides de première génération, désormais interdits. Ceux-ci doivent donc être impérativement récupérés par une entreprise habilitée à leur manipulation.

Quel entretien pour une PAC Air-Air ?

La PAC Air-Air fonctionne avec deux unités, l’une intérieure, l’autre extérieure. Là encore, un entretien annuel n’est obligatoire que si l’appareil dépasse les 12 kW et contient une charge de fluide supérieure à 2 kg.

Cet entretien consiste à nettoyer les deux unités pour maintenir une bonne qualité de l’air. En effet, c’est l’unité intérieure qui souffle l’air chaud et le nettoyage du filtre à air doit être particulièrement régulier, environ tous les 15 jours en période de fonctionnement.

Certaines pompes sont équipées de filtres à charbon actif qu’il faut changer une à deux fois par an selon l’utilisation de la PAC, afin de s’assurer de son bon fonctionnement.

Un point capital à surveiller : les fluides !

Un contrôle annuel d’étanchéité est obligatoire pour tous les équipements contenant des fluides frigorigènes. Non nocifs pour l’homme, ils sont dangereux pour l’environnement.  En plus de vérifier l’étanchéité du circuit, la visite d’un professionnel doit comporter le contrôle du compresseur, celui de la performance et celui du circuit électrique.

Le professionnel doit remettre un certificat attestant de la vérification du fluide et de l’absence d’éventuelles fuites.

A savoir

Les chauffagistes qui ont réalisé l’installation de votre pompe à chaleur proposent généralement un contrat d’entretien et de suivi.

Que pensez-vous de cet article ?