C’est le moment de penser à sécuriser sa piscine !

sécuriser sa piscine au printemps

Si votre piscine n’est pas encore sécurisée ou si vous souhaitez changer de dispositif de sécurité, voici les solutions pour éviter les accidents ! Le printemps est la bonne période pour préparer sa zone de baignade.  

Guide Piscine

1. Quels dispositifs pour sécuriser sa piscine ?

Depuis le 1er janvier 2004, toute piscine enterrée ou semi-enterrée est dans l’obligation d’être équipée « d’un dispositif de sécurité normalisé visant à prévenir le risque de noyade des enfants ». Quatre dispositifs de sécurité ont été soumis aux normes AFNOR et sont disponibles sur le marché : l’alarme immersive et périphérique, les barrières de sécurité, la couverture de protection et l’abri de piscine.

L’alarme : le dispositif le plus économique

Il s’agit du dispositif le plus rapide et le plus économique à installer et qui s’adapte à tous les types de piscines. En revanche, contrairement aux autres dispositifs de sécurité, l’alarme n’est pas fiable à 100% puisqu’elle requiert l’intervention d’un tiers en cas d’incident. 

Il existe deux types d’alarmes : l’alarme immersive et l’alarme périphérique. Composée d’une tête électronique et d’un détecteur immergé, l’alarme immersive enregistre tout mouvement de l’eau, qui correspondrait à un corps de plus de 6kg. Des alarmes immersives sont disponibles sur le marché à partir de 250 €.

L’alarme périphérique, quant à elle, permet de détecter par émission de faisceaux infrarouges le passage de toute personne aux alentours de la piscine. Elle s’accompagne de balises enterrées, reliées par un système filaire et placées à intervalles de 18 mètres. L’alarme enregistre les mouvements. Elle est soumise à la norme NF P 90-307. Comptez au minimum 800 € pour une alarme périphérique.

Quotatis vous permet de trouver des artisans spécialisés en construction de piscine disponibles près de chez vous.

En réalisant une demande de devis vous pourrez comparer jusqu'à 5 propositions d'artisans qualifiés

Demander un devis

Les barrières de sécurité pour un bassin inaccessible 

Elles permettent de rendre la piscine inaccessible à un enfant de moins de 5 ans. Pour cela, elles doivent mesurer au moins 110 cm de hauteur, être munies d’un portillon à double verrouillage et être placées à au moins un mètre par rapport aux rebords de la piscine. Ce dispositif est soumis à la norme NF P 90-306. Pour un modèle d’entrée de gamme, il faut compter environ 100 €

La couverture de protection : la solution anti-immersion 

La couverture de protection se décline en différents modèles : simple bâche (qui doit cependant être conforme à la norme), volet roulant, rideau motorisé. Elle peut se présenter sous forme souple ou rigide. Il existe aussi des couvertures solaires : équipées de panneaux photovoltaïques, elles réchauffent l’eau tout en protégeant votre piscine. Selon la norme NF P 90-308, ce dispositif de sécurité doit résister au poids d’un adulte de 100kg et aux rayons du soleil et empêcher également l’immersion involontaire d’un enfant de moins de 5 ans. La couverture de protection est disponible à partir de 2 000 €.

sécuriser sa piscine au printemps

L’abri de piscine : sécurité et protection contre les intempéries

Pour être légal, l’abri de piscine doit être conforme à la norme NF P 90-309. Il se décline sous plusieurs types : auvent, coulissant, télescopique, escamotable ou fixe. Comme la couverture de protection, l’abri de piscine doit bloquer l’accès à un enfant de moins de 5 ans, supporter le poids d’un adulte de 100kg et en aucun cas présenter un danger potentiel pour tout utilisateur (bords tranchants, étranglement, coincement, cisaillement…). L’abri doit également résister à des vents et des chutes de neige importants. Son système de fermeture doit être verrouillable et verrouillé. Le prix d’un abri varie en fonction du modèle. Comptez au minimum 1 200 € pour un abri repliable et 6 000 € minimum pour un abri télescopique. 

2. Pourquoi sécuriser sa piscine au printemps ?

Le printemps est l’opportunité d’installer un dispositif de sécurité autour de votre piscine. En effet, en sécurisant votre piscine dès maintenant par exemple avec un abri ou une couverture de protection, vous la protégez des différents débris que le printemps apporte : pollen, fleurs, pétales, feuilles, insectes… Autrement dit, vous évitez un entretien répétitif de votre piscine. Pour ceux qui n’ont pas encore sécurisé leur piscine, c’est donc le moment de le faire ! 

Sécuriser sa piscine : faire appel à un professionnel

Il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour l’installation d’un dispositif de sécurité pour votre piscine.  Cela évite tout problème d’installation ou de dysfonctionnement tel que pour la pose d’une couverture de protection, ou d’un abri de piscine. Un professionnel pourra vous conseiller en fonction de vos besoins et des dimensions de votre piscine. 

 

sécuriser sa piscine au printemps

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

[yasr_visitor_votes]

2 thoughts on “C’est le moment de penser à sécuriser sa piscine !

    1. Bonjour M. Plotton, nous avons bien pris en compte votre message. Merci de nous contacter à l’adresse donnees@quotatis.fr afin de préciser l’adresse email que nous enlèverons de notre liste d’envoi de newsletter.

      A bientôt,

      L’équipe Quotatis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *