Comment installer un robinet de salle de bains ?

La pose d’un robinet de salle de bains, que ce soit un mitigeur ou un mélangeur, nécessite d’être particulièrement vigilant sur l’étanchéité de l’installation. 

1. Quel type de robinet de salle de bains choisir ? 
2. Comment réussir son installation de robinet ? 
3. Pose de robinet : faire soi-même ou faire-faire ? 
4. Robinet de salle de bains : comment éviter les fuites d’eau ? 
5. Quel est le prix d’un robinet de salle de bains ? 

 

1. Quel type de robinet de salle de bains choisir ?

Il n’est pas facile de faire son choix devant la multitude de modèles de robinets. Il est important dans un premier temps, de différencier les différents types de robinets : le mitigeur et le mélangeur.

  • Le mitigeur se reconnaît grâce à sa commande unique qui permet de régler le débit d’eau chaude et d’eau froide. Il est apprécié pour son côté pratique qui permet une utilisation à une seule main et un réglage de la température de l’eau quasi-instantané. Ce type de robinet a l’avantage d’être économique car on peut pré-régler le débit et la température de l’eau souhaitée si on choisi un mitigeur thermostatique par exemple. Cette option permet non seulement de sécuriser son utilisation, en cas de présence d’enfants dans le logement, mais aussi de contrôler le débit et donc sa consommation d’eau.    
  • Le mélangeur possède deux commandes, de part et d’autre du bec du robinet. Celui de gauche contrôle l’eau froide et celui de droite l’eau chaude. Ce type de robinet est le plus répandu et aussi l’équipement traditionnel des salles de bains. Son avantage est qu’il est très apprécié pour son bon rapport qualité-prix et qu’il se décline dans tous les styles, du plus rétro au plus contemporain. Un de ses inconvénients est qu’il faut utiliser les deux mains pour obtenir de l’eau à une température autre que froide ou chaude et qu’il peut être assez difficile à utiliser pour les enfants ou les personnes âgées.

Le choix d’un modèle par rapport à un autre est une question de préférences esthétiques et de budget, mais il faut aussi prendre en compte idéalement le profil des occupants du logements. 

2. Comment réussir son installation de robinet ?

  • Un des premiers critères pour réussir sa pose de robinet est de prendre en compte la configuration de la salle de bains et de l’emplacement de l’arrivée d’eau. 
  • Il faut aussi veiller à ce qu’il soit adapté à la forme de la vasque ou de son lavabo de salle de bains. En effet, un robinet mal adapté peut devenir très contraignant lors de son utilisation : les risques d’éclaboussures par exemple est un cas assez fréquent quand on choisit un robinet tout en hauteur avec une vasque ou un lavabo avec des petits rebords. 
  • Un robinet de salle de bains s’installe selon différents procédés. Un robinet se pose soit directement sur le meuble ou plan de toilette, soit avec une installation murale. Le choix d’un robinet se fait donc idéalement après avoir choisi sa vasque ou son ensemble meuble-lavabo.
  • L’étanchéité de votre installation doit être soigneusement réalisée pour éviter les risques de fuites. Elles peuvent être invisibles à l’œil nu mais créer des dégâts importants : apparition de moisissures, peinture qui s’écaille, mais aussi parfois des dégâts des eaux chez les voisins. 

3. Pose de robinet : faire soi-même ou faire-faire ?

  • L’installation d’un mitigeur ou d’un mélangeur est simple mais il est conseillé de faire appel à un spécialiste en cas de doute. Vous serez certain qu’il propose un robinet adapté à votre vasque ou lavabo. Il peut aussi l’adapter à votre support et vos arrivées d’eau si celui-ci présente des différences pour le raccordement. 
  • Les travaux de plomberie nécessitent des outils spécifiques comme une clé de serrage, type clé à molette par exemple ou encore une pince multiprise, ainsi que des joints d’étanchéité adaptés au type de plomberie, même dans le cas où ils sont fournis.
  • Ce type d’intervention nécessite aussi généralement d’accéder à des endroits difficiles qui demandent de la souplesse et une bonne vue. Un professionnel est habitué à ce type de configurations, il a d’ailleurs avec lui tout le matériel nécessaire, comme des clés coudées par exemple.
  • Un robinet est livré avec des flexibles de raccordement : il faut donc être à l’aise avec la notice qui détaille les différents éléments à raccorder sur l’installation existante. Une mise en oeuvre mal réalisée peut entraîner des fuites d’eau ou des problèmes de pression d’eau. Un robinet mal fixé peut-être contraignant si celui-ci bouge à chaque utilisation.
  • Il peut arriver que les raccordements ne soient pas compatibles avec les flexibles de votre nouveau robinet. Si un professionnel sait comment procéder pour garantir la bonne étanchéité de l’installation en utilisant par exemple de la pâte à joints, quand on n’est pas un professionnel, on ne dispose pas des connaissances et du matériel nécessaires pour faire face à ce type d’imprévus.

4. Robinet de salle de bains : comment éviter les fuites d’eau ?

  • Le robinet qui goutte est le problème le plus répandu et dans la plupart des cas, sachez qu »il n’est pas résolu ! Pourtant, cette problématique constitue non seulement une source de nuisance sonore mais surtout un gaspillage d’eau qui peut atteindre jusqu’ à 4 litres d’eau perdus par heure. Les joints d’étanchéité simplement usés peuvent être la cause d’un robinet fuyard. Il est donc conseillé de nettoyer et vérifier régulièrement le joint mais aussi la grille de l’embout de votre robinet, qu’il suffit de dévisser sans avoir besoin d’outil. Ce cas de figure est classique, car ces éléments s’entartrent vite, surtout si l’eau de votre région est très calcaire. Lire aussi : Que faire si mon robinet fuit ? 
  • Le problème de pression d’eau est le deuxième problème le plus fréquemment rencontré. Pour ce cas de figure, le premier réflexe à avoir est de se renseigner auprès de son voisinage pour identifier si cela est dû à un problème de réseau et donc du fournisseur d’eau potable. Vous ne pouvez alors qu’attendre que le problème sur le réseau général soit résolu. Il peut aussi arriver que le manque de pression pour l’eau froide soit causé par l’accumulation de calcaire sur le filtre de l’embout. Un détartrage au vinaigre blanc peut suffire pour retrouver un débit normal. Par contre, si ce souci ne concerne que le débit d’eau chaude, il faut contacter un professionnel pour établir un diagnostic car c’est votre circuit d’eau chaude qui est concerné. Lire aussi : Que faire si je n’ai plus de pression d’eau chaude ? 

5. Quel est le prix d’un robinet de salle de bains ?

Prix d’un mitigeur  150€ en moyenne 
Prix d’un mélangeur  120€ en moyenne 
Prix pour une pose de robinet de salle de bains  85€ en moyenne hors fourniture 

Lire aussi : Comment installer une vasque de salle de bains et Comment installer un lavabo de salle de bains ? 

Que pensez-vous de cet article ?

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *