Comment installer un lavabo de salle de bains?

La pose d’un lavabo n’est pas identique à celle d’une vasque. Il est conseillé de prendre en compte les normes standards pour une installation réussie et pratique à vivre. 

1. Quelle est la différence entre une vasque et un lavabo ? 
2. Quels sont les standards d’une installation de salle de bains? 
3. Quels critères prendre en compte pour une pose de lavabo ? 
4. Installation de lavabo : faire soi-même ou faire-faire ? 
5. Combien coûte un lavabo de salle de bains ? 

 

1. Quelle est la différence entre une vasque et un lavabo ?

  • Pour faire son choix en toute connaissance de cause, il est pertinent de faire la différence entre une vasque et un lavabo. Si ces deux équipements ont la même fonction : être le point d’eau de la salle de bains, la vasque et le lavabo se distinguent par leur mise en oeuvre. En effet, une vasque est un élément qui vient se poser sur un meuble qui est relié à l’arrivée d’eau, alors que le lavabo est directement relié à l’arrivée d’eau. Lire aussi : Comment une vasque de salle de bains ? 
  • La vasque et le lavabo connaissent le même succès pour les projets de rénovation ou d’installation de salles de bains, le choix de l’un par rapport à l’autre est surtout une question de préférence esthétique.
  • Le lavabo se décline sous différentes formes : le lavabo sur pied, idéal pour les salles de bains rétro par exemple. Le lavabo suspendu est parfait pour les petites surfaces car il libère l’espace au sol et permet ainsi l’installation d’un meuble de rangement. La tendance salle de bains ces dernières années est le double lavabo, qui permet d’optimiser son utilisation quand plusieurs personnes sont présentes dans la salle de bains.
  • Les matériaux des lavabos disponibles sont très variés : le lavabo en céramique est le modèle traditionnel, intemporel et facile à entretenir. La pierre naturelle est appréciée pour sa touche naturelle. Attention au lavabo en verre,  très esthétique mais très salissant. Traces de calcaire, de savon et de dentifrice s’y installent très facilement. Il existe aussi des lavabos en résine ou autres matériaux de synthèse qui sont appréciés pour la note contemporaine qu’ils apportent à une salle de bains.

2. Quels sont les standards d’une installation de lavabo ?

  • Les dimensions standards d’un lavabo sont de 60 cm à 120 cm pour la longueur, avec une largeur moyenne comprise entre 35 cm et 60 cm. Il existe des lavabos de 20 m de large conçus spécialement pour les petits espaces.
  • La hauteur standard pour un lavabo est comprise entre 85 et 87 cm. Soyez pragmatiques si vous souhaitez installer votre lavabo plus haut que la moyenne : son utilisation ne sera pas forcement agréable pour tous les occupants du logement, et particulièrement les enfants ! 
  • Quelle que soit la superficie de la salle de bains, il est conseillé de laisser un espace de 55 à 70 cm minimum devant le lavabo pour faciliter l’accès et assurer une bonne fluidité de circulation dans la pièce. Plus l’espace autour et devant votre lavabo est important, plus votre salle de bains sera confortable. Si l’espace est suffisant, il ne faut pas hésiter à installer un double lavabo ou un lavabo XXL qui contribue grandement à améliorer le confort des occupants d’un logement.
  • Comme c’est souvent le cas dans les salles de bains, le lavabo est parfois attenant à une douche ou une baignoire. Il est recommandé de laisser un espace de 60 cm minimum entre les éléments

3. Quels critères prendre en compte pour une pose de lavabo ?

  • Une installation de lavabo est réussie si elle répond à vos critères de confort, mais aussi à la configuration de la pièce. Il est inutile de poser un lavabo surdimensionné dans une petite pièce, sous prétexte que la tendance est au XXL et que vous êtes plusieurs à utiliser la salle de bains. Ce choix risque plutôt de vous créer des contraintes quotidiennes : difficulté pour se déplacer dans la pièce, accès difficile aux autres équipements, mauvaise circulation de l’air causée par le confinement. Une salle de bains, même petite peut-être agréable et fonctionnelle à utiliser si elle est bien aménagée. 
  • Dans la plupart des salles de bain, le miroir est placé au-dessus du lavabo. Il est conseillé de laisser au moins 20 cm entre le lavabo et le bas du miroir, car les projections d’eau laissent des traces disgracieuses et risquent de faire noircir le bas du miroir sur le long terme.
  • Attention si vos choisissez un lavabo à fond plat, très tendance pour son aspect esthétique épuré. Il faut savoir qu’il est plus salissant qu’un lavabo avec un fond incurvé, car l’eau s’écoule moins rapidement à cause de l’absence de pente. 
  • Il est recommandé de choisir sa robinetterie en fonction de la forme de son lavabo. Si ces deux éléments ne sont pas accordés, le risque est de créer des désagréments quotidiens qui peuvent devenir très contraignants. Un modèle de robinet tout en hauteur par exemple, n’est pas adapté avec un lavabo à rebords trop bas : les éclaboussures vont atteindre tout ce qui se trouve à proximité. Trop bas, le robinet gêne pour effectuer des gestes simples comme se laver les mains. La meilleure solution quand on hésite est d’opter pour un modèle standard qui est adapté à la plupart des lavabos.

4.  Installer un lavabo : faire soi-même ou faire-faire ?

L’installation d’un lavabo peut être complexe quand on n’a pas de connaissances en plomberie ou les outils nécessaires pour assurer la mise en œuvre. La pose d’un lavabo, qu’il soit sur pied, ou suspendu, doit être directement relié à l’arrivée d’eau.

  • Dans le cas d’une installation d’un lavabo suspendu par exemple, il faut définir et marquer sur le mur la hauteur souhaitée pour bien positionner les raccordements et fixations sur le support, généralement un mur carrelé. La difficulté est ensuite de percer le carrelage sans endommager les carreaux, et de fixer le lavabo bien droit ! Le mur doit être sain et capable de supporter le poids du lavabo, surtout si vous l’avez choisi en pierre naturelle. Si le mur n’est pas en bon état, il est parfois nécessaire de prévoir des travaux de remise en état du mur. Lire aussi : Comment rénover ses murs ?  
  • Sachant qu’un lavabo pèse en moyenne entre 16kg et 20kg, il peut être difficile à manipuler quand on n’a pas l’habitude ou quand on est seul pour réaliser ses travaux. De plus, selon le matériau dans lequel il est fabriqué, il peut être plus ou moins fragile.
  • Confier l’installation de son lavabo à un professionnel permet une installation rapide et sans subir les contraintes d’un chantier interminable. Un professionnel met en moyenne moins d’une demi-journée pour ce type d’intervention.
  • Vous avez aussi la garantie d’un équipement parfaitement fonctionnel et adapté à salle de bains à aménager.

5. Combien coûte un lavabo de salle de bains ? 

Prix d’un lavabo sur pied  de 30€ à 130€ en moyenne selon le matériau
Prix d’un lavabo suspendu  de 50€ à 200€ en moyenne selon le matériau
Prix pour une pose de lavabo  150€ en moyenne 
Que pensez-vous de cet article ?

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *