Questions/Réponses

Quel carrelage pour ma salle de bains ?

Apprécié pour sa résistance et sa longévité et son esthétisme, le carrelage reste le revêtement de prédilection dans la salle de bains. Il convient cependant de considérer certains critères en particulier dans cette pièce humide.

Besoin d’un pro ?

Carrelage pour salle de bains : les matériaux

Évitez les matériaux poreux tel que le carrelage en terre cuite. Privilégiez plutôt ces matériaux :

  • Le grès cérame est le plus courant dans la salle de bains car il s’entretient facilement, son prix est abordable et le choix de motifs et de couleurs est large.
  • Le grès émaillé est prisé pour les mêmes raisons.
  • La pierre naturelle (marbre, ardoise, granit…) se démocratise dans la salle de bains. Elle est appréciée pour ses qualités esthétiques, son authenticité, mais aussi sa solidité.
  • La faïence est appréciée pour son pouvoir décoratif. Attention, elle est fragile et peu résistante au poids, donc est préconisée pour un carrelage mural, mais en aucun cas au sol.
  • La mosaïque est aussi prisée : grès, pierre, grès émaillé, brisures de marbre, le choix est vaste…
  • Le carrelage qui imite les matériaux naturels est une nouvelle tendance. Il prend l’aspect du béton, de la pierre ou encore du bois. Le carrelage imitant le parquet est particulièrement en vogue. A cela, s’ajoutent les avantages du carrelage : solidité et étanchéité.

Les normes

Pour bien choisir son carrelage de salle de bains, on peut se référer à des normes. Un carrelage antidérapant est recommandé pour  la sécurité de toute la famille, notamment des enfants et personnes âgées, plus exposés aux risques de chutes.

  • Le carrelage antidérapant dispose de normes permettant de guider le choix du consommateur. On distingue 2 classements  :
  • Pour évaluer la glissance pieds nus (point important dans la salle de bains), on se réfère à une notation de A à C (C représentant la plus forte adhérence).
  • La glissance pieds chaussés peut être moyenne dans cette pièce ; elle est évaluée par les notations de R9 à R13. Un carrelage classifié R10 suffit. Souvent, le classement des carrelages pour les particuliers s’arrête à R11. Les carrelages antidérapants de type R12 et R13 sont plutôt destinés aux locaux industriels.
Que pensez-vous de cet article ?