Comment poser du carrelage sur un carrelage existant ?

Pour économiser du temps (et de l’argent), il est tout à fait possible d’envisager la pose de carrelage sur un carrelage existant. Sous certaines conditions et avec une méthode appropriée, cette opération ne sera pas trop complexe à réaliser.

Niveau de difficulté

  • Difficile

Prix moyen 

  • 10 à 200€ le m²

Poser du carrelage sur un carrelage existant : quels avantages ?

Le premier point positif est un gain de temps : vous évitez la dépose du carrelage en place, et donc une phase de chantier qui est souvent un peu longue et source de pas mal d’inconvénients (gravats, poussière et immobilisation de la pièce).

Le deuxième point est économique : si vous faites réalisez ces travaux, économiser la dépose des anciens carreaux n’est pas négligeable et fera baisser votre devis.

Enfin, si votre carrelage actuel est solide et bien posé, vous disposez d’une surface pratiquement idéale pour poser du carrelage dans de bonnes conditions, et obtenir une finition parfaite.

Dans quels cas est-ce possible ?

La pose de carrelage sur du carrelage existant est généralement pratiquée sur les sols. Sur les murs, les conditions d’adhérence sont, dans la plupart des cas, trop faibles ou trop précaires pour que les nouveaux carreaux tiennent solidement.

Il faut que le revêtement de base soit solide, sans carreau cassé ni irrégularités importantes. Il est aussi nécessaire que la surface soit bien plane. Pour vérifier cet élément, employez une grande règle de chantier de 2 mètres de long environ et un niveau à bulle.

Enfin, vous devez envisager la surépaisseur créée par les nouveaux carreaux. En général, cela ne pose pas de problème majeures de perdre environ 2 cm… Mais cela peut générer un décalage avec le pallier d’entrée. Pour éviter cela, optez pour du carrelage slim. Il est très fin : son épaisseur se situe entre 3 et 5 mm, contre 8 à 13 mm pour un carrelage traditionnel. Idéal pour une rénovation sans passer par l’étape ragréage. Prévoyez tout de même un budget conséquent pour l’achat de vos carreaux, le carrelage slim étant plus onéreux qu’un carrelage traditionnel.

Quotatis vous permet de trouver des artisans spécialisés en revêtement des sols et disponibles près de chez vous.

En réalisant une demande de devis vous pourrez comparez jusqu'à 5 propositions d'artisans pour réaliser vos travaux

Demander un devis

Comment préparer les anciens carreaux ?

La première étape va consister à dégraisser le sol efficacement. Vous pouvez utiliser une solution à base de soude caustique (diluée dans de l’eau), ou employer un produit de nettoyage alcalin. Ce processus va permettre de nettoyer en profondeur le carrelage existant et d’enlever son aspect glissant.

Soyez prudents lors de cette étape de nettoyage : la soude est un produit dangereux, et son utilisation comporte des risques. Portez un masque et des gants, et pensez à garder le produit hors de portée des enfants et des animaux.

Ensuite, vous pouvez poncer le sol directement et/ou utiliser un apprêt de type primaire d’accrochage. Cela améliorera grandement l’adhérence de la colle pour la pose du nouveau carrelage.

Comment poser du carrelage sur des carreaux existants ?

La technique de pose ne diffère pas beaucoup d’une pose de carrelage « classique », sur un support normal. Il faudra juste veiller à choisir une colle spéciale, à haute adhérence. Choisissez de préférence une colle classée C2 (norme EN ISO 12004).

Si votre sol n’est pas parfaitement plat, essayez de rattraper les inégalités éventuelles avec un peu de surépaisseur de colle. Cela ne sera envisageable que si les différences sont minimes : essayez d’éviter les différences supérieures à 5 mm.

La pose proprement dite sera équivalente à celle d’un carrelage sur chape normale : soignez bien l’alignement et la fixation de chaque carreau en appliquant quelques coups de maillet, et procédez par surfaces encollées de tailles réduites (pour éviter que la colle ne sèche trop vite avant la pose des carreaux).

Que pensez-vous de cet article ?

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *