Comment installer un sol en vinyle ?

Bien réussir la pose d’un revêtement de sol en vinyle nécessite de bien choisir sa gamme de sol, mais aussi de le choisir en fonction de la pièce à recouvrir. 

1. Comment reconnaître un sol vinyle ? 
2. Quels sont les avantages et inconvénients du sol vinyle ? 
3. Comment bien choisir son sol vinyle ? 
4. Pose de sol vinyle : faire soi-même ou faire faire ? 
5. Quel est le prix pour une pose de sol vinyle ? 

 

1. Comment reconnaître un sol vinyle ?

Il est important de distinguer les différents types de sols souples avant de faire son choix. On a souvent tendance à confondre le sol PVC, le sol vinyle et le sol lino.

  • Contrairement aux idées reçues, le sol en linoléum est un sol souple haut de gamme ! Il est 100% naturel et écologique.
  • Le sol PVC et le sol vinyle sont des revêtements dont la composition est identique : ils sont fabriqués tous les deux de matières dérivées de la pétrochimie : du polychlorure de vinyle. Seule la technique de fabrication permet de les différencier.
  • Le sol vinyle est fabriqué par enduction dont le principe repose sur l’application de la matière première liquide sur un support. Le sol PVC est fabriqué par calandrage, c’est-à-dire que la matière première est aplatie entre deux rouleaux. Aujourd’hui, la distinction entre les deux a disparue, on utilise les deux termes pour désigner un sol plastifié.

2. Quels sont les avantages et inconvénients du sol vinyle ?

 Les avantages

  • Le sol vinyle est apprécié pour son très bon rapport qualité-prix. Il fait partie des revêtements les plus accessibles, comparé au parquet ou au carrelage. Lire aussi : Guide prix des revêtements de sol.
  • Ce type de revêtement se présente sous différents formats : en rouleau, dalles ou en lames. Il peut aussi se poser selon différentes techniques, ce qui lui permet de pouvoir s’adapter à tous les projets d’aménagement.
  • Il offre une multitude de solutions décoratives : déclinaisons en de multiples coloris, imitations de matériaux comme le bois, le béton, mais aussi de revêtements comme le carrelage.
  • Le vinyle est un revêtement facile à vivre. Un chiffon humide suffit pour enlever les taches et un coup de serpillière humide permet de le redonner son éclat naturel. Lire aussi : Comment entretenir et rénover ses sols souples ?
  • C’est un sol naturellement isolant. Il n’y a pas de sensation de froid quand on marche pieds nus.

Les inconvénients

  • Sa durée de vie est assez limitée comparé un sol en linoléum, un parquet ou du carrelage.
  • Même entretenu avec soin, il est sujet à décoloration. Ainsi, dans une pièce exposée en plein soleil, sachez que les couleurs ou motifs de votre sol risquent de perdre en intensité.
  • Un vinyle de mauvaise qualité a tendance à marquer : traces de pas, rayures ou marques causées par des pieds de meubles peuvent plus ou moins apparaître rapidement.
  • Le sol vinyle doit être posé sur un support extrêmement lisse au risque de voir apparaître la moindre aspérité.

3. Comment bien choisir son sol vinyle ?

Il est important de choisir son revêtement vinyle en fonction de la pièce pour laquelle il est destiné. En effet, un sol de chambre et un sol de salon ne sont pas des pièces de vie qui génèrent la même intensité de passage, ni les mêmes besoins en entretien par exemple.

  • Un sol vinyle en rouleau permet d’installer une surface totalement uniforme qui permet d’optimiser l’entretien. L’absence de joints offre une surface pleine sans espace d’accumulation de poussière. Ce format est idéal pour donner l’illusion d’un sol béton.
  • Les lames vinyles offrent un rendu similaire au parquet, surtout si le décor choisi est une imitation bois. Cette solution est l’alternative économique parfaite au parquet.
  • Les dalles vinyles sont idéales pour imiter une pose carrelage.
  • Plusieurs techniques de pose sont possibles pour le sol vinyle : la pose clipsable est appréciée par les bricoleurs aguerris pour sa rapidité et l’absence de colle. Cette pose permet de démonter le sol rapidement. La pose collée est plébiscitée pour sa durabilité et sa grande résistance. Elle est parfaite pour les pièces comme le salon par exemple. La pose libre, préconisée pour les pièces de moins de 25m² et pour les sols vinyles assez épais.
  • Les revêtements vinyles sont disponibles avec des épaisseurs différentes: il est conseillé d’adapter l’épaisseur de son sol en fonction de son intensité de passage. Dans une chambre ou un bureau par exemple, une épaisseur comprise entre 0,12 et 0,15 mm sera suffisante. Pour une pièce comme un salon, un sol avec une épaisseur comprise entre 0,25 et 0,30 mm est recommandée.

4. Pose de sol vinyle : faire soi-même ou faire-faire ?

Quand on fait le choix d’un revêtement de sol en vinyle, c’est avant tout un choix généralement économique. Ainsi, dans le cas d’une pose mal réalisée, l’aspect économique ne sera plus un atout, car il faudra refaire toute la pose ou faire appel à un professionnel pour la réaliser.

  • La pose d’un sol vinyle, tout comme la pose d’un sol en linoléum, peut-être plus technique qu’il n’y paraît : un rouleau de sol vinyle peut être lourd à manier, ce qui rend sa découpe fastidieuse. Un spécialiste en pose de revêtement de sol est habitué à manier ces matériaux et dispose de tous les outils nécessaires pour le transporter, le déplacer et le découper.
  • Un sol vinyle se pose sur un support bien lisse, propre et à l’abri de la poussière. Dans le cas d’irrégularités trop importantes, il est souvent nécessaire de procéder à un ragréage pour assurer une planéité parfaite. Dans le cas contraire, le sol vinyle risque de présenter des bosses disgracieuses ou finir par se décoller par endroits.
  • Dans le cas d’un logement avec chauffage au sol, il est recommandé de confier la pose à un professionnel. Il va identifier quel type de revêtement installer, mais aussi adapter la mise en œuvre. L’installation de produits spécifiques, comme une sous-couche ou un film protecteur peut être parfois nécessaire.
  • Il est recommandé de faire appel à un professionnel en pose de revêtement de sol quel que soit le type de sol que vous avez prévu d’installer. Vous avez la garantie d’un travail bien réalisé dans des délais courts et d’une installation durable et esthétique.

5. Quel est le prix pour une pose de sol vinyle ?

Prix du vinyle en rouleau  15€/m² en moyenne
Prix du vinyle en dalles ou lames  20€/m² en moyenne
Prix pour une pose de sol vinyle 20€/m² en moyenne

Lire aussi : A qui faire appel pour la pose d’un revêtement de sol ? 

Que pensez-vous de cet article ?

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *