Questions/Réponses

Sécurité des fenêtres : comment protéger les enfants et les personnes âgées ?

Pour aérer, si vous ne disposez pas de fenêtres oscillo-battantes, qui peuvent ne s’ouvrir que dans leur partie haute, pensez aux entrebailleurs. Cet accessoire peu onéreux et facile à installer permet de laisser la fenêtre suffisamment ouverte pour laisser passer l’air. Placez-le assez haut afin qu’il soit hors de portée d’atteinte d’un enfant. Il en existe à chaîne ou à tige rigide, à clouer ou à visser.

Evitez les entrebailleurs se fixant à l’aide d’adhésifs, pas suffisamment fiables pour résister aux attaques de vos chères têtes blondes.

Les poignées des fenêtres peuvent aussi être équipées d’une sécurité rendant impossible leur ouverture.

  • Le bouton poussoir : il faut appuyer sur le bouton et en même temps tourner la poignée pour ouvrir la fenêtre.
  • Les poignées à clés sont tout simplement munies de serrures et elles servent autant à éviter une ouverture intempestive de l’intérieur qu’une intrusion par l’extérieur.
  • Les bloques charnières permettent d’éviter que les petits ne se coincent les doigts dans la fenêtre. Ils facilitent l’aération sans risque.

Attention, même dotées du plus efficace des systèmes de sécurité, les fenêtres peuvent très vite se transformer en pièges : rien ne remplace la vigilance d’un adulte.

Quant aux seniors, pour leur rendre plus facile la manipulation des fenêtres en toute sécurité, une poignée type levier est recommandée : simple à utiliser, elle permet une prise en main presque sans effort.

Le réglage des fenêtres doit aussi être pensé pour rendre la fermeture plus aisée.

Enfin, optez plutôt pour des volets roulants, plus maniables, surtout s’ils sont motorisés. En revanche, si la fenêtre est équipée de battants ou de persiennes, il existe des bras télescopiques très pratiques pour mieux les appréhender.