Questions/Réponses

Comment entretenir votre aérateur de fenêtre ?

Avec des ouvrants de plus en plus isolants et donc de plus en plus étanches, les aérateurs de fenêtres ont un rôle important à jouer. Ils sont d’ailleurs obligatoires dans les logements datant d’après 1982, si ce logement ne dispose pas de système d’aération aux murs.

Besoin d’un pro?

Les aérateurs permettent d’éviter la condensation, les moisissures, de renouveler l’air intérieur et d’évacuer l’air vicié et les odeurs. Ils peuvent être mécaniques ou électriques mais afin que leur efficacité soit constatée, il est nécessaire de les nettoyer régulièrement pour assurer leur bon fonctionnement.

Les aérateurs ont tendance à s’encrasser rapidement, saletés et poussières venant s’y loger : l’air ne circule alors plus.

  • Une astuce très simple consiste à prendre un couteau plat ou à beurre enveloppé dans un chiffon couvert de produits à vitres ou de vinaigre blanc. Ces couteaux pénètrent facilement dans les interstices des grilles et un mouvement de va-et-vient, de gauche à droite, élimine les résidus. En général, il est possible de démonter la façade ou une partie de la bouche d’aération qui rend l’opération encore plus efficace. Cela permet surtout d’accéder à l’intérieur de la grille où se trouve généralement un filtre, à nettoyer également.
  • La fréquence du nettoyage varie selon la localisation de votre habitation. Si elle se situe en ville et le long d’une rue très passante, le nettoyage devra être réalisé plus souvent. Celui-ci dépend aussi du nombre d’occupants du logement, de la présence ou non d’animaux domestiques (les poils adorent les grilles d’aération !) et s’il y a ou pas des fumeurs à l’intérieur car la fumée de cigarette encrasse fortement filtres et grilles.

De même que les grilles d’aération des fenêtres, les ventilateurs intégrés dans les vitrages, qui ont pour objectif d’aider à ventiler et à refroidir les pièces, doivent également faire l’objet d’un nettoyage régulier.

Que pensez-vous de cet article ?