Quelle est la différence entre dépose totale et dépose partielle ?

Vous avez le projet de remplacer vos fenêtres par de nouvelles menuiseries à isolation renforcée ? A la clé, 30% de confort thermique et une réduction de votre facture énergétique. Mais que choisir entre une dépose partielle et totale ? Voici les critères pour faire le bon choix.

Sachez que pour obtenir les meilleures garanties possibles d’isolation avec de nouvelles menuiseries, la mise en œuvre compte autant que le modèle choisi. Que ce soit une dépose totale ou une rénovation partielle, les travaux doivent être réalisés par des professionnels selon des critères bien précis. Avant toute intervention, une étude au cas par cas s’impose.

Type de construction, état des menuiseries existantes, attentes énergétiques sont les critères qui dictent le choix de l’une ou l’autre des techniques.

Qu’est-ce que la dépose totale ? 

Cette technique de rénovation consiste à démonter entièrement l’ancienne menuiserie, dormant, pièces d’appui et ouvrant. La nouvelle menuiserie peut ainsi être posée directement sur la maçonnerie de la maison. L’important est de ne surtout pas abîmer cette maçonnerie et de ce fait, l’intervention d’un professionnel est impératif.

Quand la dépose totale est-elle conseillée ? 

  • Quand les anciens dormants n’offrent plus une étanchéité suffisante pour offrir un confort thermique maximal, mais aussi quand on désire optimiser l’isolation phonique.
  • Dans la plupart des cas, cette technique permet également de gagner en luminosité, la surface de vitrages pouvant être plus importante notamment avec des fenêtres à ouvrants cachés. Ces dernières proposent un clair de jour identique, que les ouvrants soient ouverts ou fermés. Elles disposent également de profilés plus minces car c’est le joint du vitrage qui fait office de parclose en venant se plaquer contre le profilé dormant.
  • La dépose totale permet aussi de choisir une menuiserie plus en adéquation avec l’architecture de la maison et d’en améliorer l’esthétique.

Quotatis vous permet de trouver des artisans menuisiers qualifiés et disponibles près de chez vous.

En réalisant une demande de devis vous pourrez comparez jusqu'à 5 propositions d'artisans pour réaliser vos travaux

Demander un devis

Quels sont les inconvénient d’une dépose totale ? 

Changer entièrement les menuiseries engage des travaux lourds et longs et donc un budget conséquent. Cependant, cet aspect financier est vite compensé par les économies d’énergie qu’engendre la pose de menuiseries plus efficaces. Par ailleurs, il existe certaines aides fiscales pour la rénovation énergétique qui concernent également les fenêtres.

Qu’est-ce qu’une dépose partielle ? 

  • La dépose partielle consiste à venir recouvrir l’ancien dormant avec la nouvelle menuiserie et ses habillages qui doivent parfaitement l’épouser. Seules les parties ouvrantes sont déposées. 
  • Avant d’envisager ce type de pose, un diagnostic est absolument nécessaire.
  • Il faut vérifier que l’ancien dormant soit exempt d’humidité, de moisissures, d’oxydations, de déformations ou de quelconques détériorations, afin qu’il puisse être correctement utilisé comme support.

Quand la dépose partielle est-elle conseillée ? 

  • Quand l’ancien dormant est en parfait état et qu’il est possible de venir y fixer la nouvelle menuiserie.
  • Pour opérer un changement rapide des menuiseries avec des contraintes limitées pour les occupants.
  • Pour éviter les travaux de maçonnerie et choisir une option plus économique.

Quels sont les inconvénients d’une dépose partielle ? 

  • Le dormant ancien existant reste fragilisé et on observe souvent des problèmes de ponts thermiques au niveau des liaisons.
  • Par ailleurs, la dépose partielle ne permet pas de gagner en luminosité. Au contraire, selon les nouvelles menuiseries choisies, elle peut même diminuer le clair de jour.
Que pensez-vous de cet article ?

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *