Quel carrelage pour ma cuisine ?

Le carrelage de cuisine reste le matériau préféré des français pour un revêtement mural, un plan de travail ou un sol. Avec sa diversité de matériaux, de textures et de formats, il s’adapte facilement à tous les styles. Suivez nos conseils pour choisir les matériaux adaptés à vos besoins.

Le carrelage de cuisine en grès cérame


Le grès cérame reste le premier choix pour un carrelage de cuisine :

  • Large choix de coloris et d’aspects (marbre, béton, ciment, bois…)
  • Bon rapport qualité/prix (dès 10€ / m2)
  • Facile à poser
  • Convient au sols et aux murs.

Il s’entretient très facilement : un simple coup de balai ou un nettoyage avec une serpillère sont largement suffisants. De plus, il est ultra résistant et peut facilement imiter d’ autres types de matériaux comme la pierre ou le bois.

Enfin, le carrelage de cuisine en grès cérame est disponible dans une grande variétés de coloris, de textures et de formats pour un design personnalisé de votre sol. Il s’utilise aussi en revêtement mural et en crédence, et s’adapte parfaitement à tous les styles de décoration intérieure, que ce soit pour une cuisine design ou plus rustique.

Quotatis vous permet de trouver des artisans spécialisés en revêtement des sols et disponibles près de chez vous.

En réalisant une demande de devis vous pourrez comparez jusqu'à 5 propositions d'artisans pour réaliser vos travaux

Demander un devis

Le carrelage en pierre naturelle

Dotée d’une grande robustesse, le carrelage de cuisine en pierre naturelle est idéal pour les sols. Son inconvénient : il demande un entretien un peu délicat, car il ne tolère pas les produits agressifs. Vous ne pourrez pas utiliser de produits corrosifs comme l’eau de Javel.

Il faudra simplement le laver au savon noir, et ne pas oublier de le traiter de manière régulière, pour garder une imperméabilité parfaite. Il est également plus onéreux : environ 35€ le m2.

Le carrelage de cuisine en terre cuite

C’est certainement le plus ancien matériau utilisé pour du carrelage cuisine. Il offre des teintes naturelles et chaleureuses, une grande résistance au temps et un fini antidérapant très apprécié.

Néanmoins, son entretien reste délicat : il faut absolument associer huile de lin et térébenthine pour nourrir la pierre, et assurer son étanchéité dans le temps avec un traitement spécial.

De plus, la pose de ce carrelage de cuisine est complexe : elle s’effectue sur lit de chaux, comme pour les tomettes. Elle sera donc réservée à des professionnels ou des bricoleurs aguerris.

La faïence

Malgré une relative fragilité, la faïence est toujours appréciée pour ses qualités esthétiques. Elle s’utilise comme carrelage de cuisine pour des crédences au style oriental ou moderne, ou pour un carrelage mural. Sa modularité permet de nombreux types de pose et motifs.

Son entretien facile et son éclat intemporel en font un choix de qualité pour les cuisines, mais sa pose peut être délicate et nécessite un certain savoir-faire.

Le carrelage en ciment

Les carreaux de ciment séduisent beaucoup par leur douceur. Avec une esthétique élégante et des joints plutôt fins, le carrelage de cuisine en ciment est de plus en plus employé, notamment en rénovation dans l’ancien.

Son entretien simple joue aussi en sa faveur, ainsi que son emploi polyvalent en crédence, revêtement mural ou de sol.

 

Que pensez-vous de cet article ?

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *