Toile de verre et voile de verre : quelle est la différence ?

Pour bien comprendre les termes utilisés par les pros et s’y retrouver dans les rayons des magasins, voici toutes les informations pour y voir plus clair.

La fibre de verre est aussi appelée toile de verre. Ce revêtement mural est très souvent utilisé pour la rénovation des murs et plafonds, mais il est aussi utilisé dans le neuf, car il est très pratique et résistant.

  • La toile de verre existe en plusieurs épaisseurs. Elle est donc parfaite pour masquer et estomper les irrégularités et défauts d’un mur ou d’un plafond. Ainsi, dans le cas de rénovation, si les murs ou le plafond présentent des fissures par exemple, la toile de verre va les faire disparaître.
  • La toile de verre se pose un support bien préparé : nettoyage de la surface, rebouchage des fissures avec de l’enduit et ponçage. Cette étape indispensable assure un résultat final impeccable et surtout, durable !
  • Ce revêtement est destiné à être peint. Il est possible de l’acheter avec une sous-couche déjà appliquée, ce qui n’exclut pas de peindre la toile ensuite, comme un support traditionnel.
  • Selon les effets souhaités pour ses murs et plafonds, la fibre de verre se décline sous différents aspects : lisse, imitation crépi, ou à chevrons par exemple.

Quotatis vous permet de trouver des artisans qualifiés et disponibles près de chez vous.

En réalisant une demande de devis vous pourrez comparez jusqu'à 5 propositions d'artisans qualifiés

Demander un devis

Et pour le voile de verre : quel usage ?

Si la toile de verre est adaptée pour la rénovation de murs irréguliers, le voile de verre convient plutôt aux plafonds (moins soumis aux chocs que les murs), et aux murs plutôt en bon état. Il est plus fin que la fibre de verre, et n’existe qu’en format lisse. Une fois posé, le voile de verre masque les irrégularités, et si on l’enduit, le résultat final ne sera plus que parfait. Ce revêtement présente les mêmes caractéristiques que la toile de verre :

  • Le voile de verre se pose un support bien préparé : c’est-à-dire préalablement lessivé, sur lequel les éventuelles petites fissures ont été rebouchées avec de l’enduit et poncées.
  • Ce revêtement doit être peint, même en version avec sous-couche incluse.

Ces deux types de revêtements muraux sont adaptés pour les pièces humides et affichent une résistance au feu. Leur souplesse (selon leur grammage) est idéale pour épouser les formes arrondies. Ils peuvent être peints plusieurs fois en cas de rénovation ou de rafraîchissement des murs. Par contre, une fois posé, ce revêtement est peu aisé à enlever et impossible à réparer. 

A noter 

  • La résistance et le pouvoir de masquage des défauts du revêtement s’expriment en grammage : g/m2
  • Plus le grammage est important, plus le revêtement sera résistant et masquera les imperfections de vos murs et plafonds.
  • Le prix moyen pour la toile et le voile de verre est compris entre 1 et 8€/m2.
  • Pour la pose par un artisan, comptez en moyenne entre 8 e 20€ /m2. 
Que pensez-vous de cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *