Questions/Réponses

Comment savoir si mon climatiseur est performant ?

  • La puissance d’un climatiseur doit être adaptée à la surface habitable de votre maison. Si le climatiseur n’est pas suffisamment puissant, il ne pourra pas assumer une climatisation correcte. S’il est surdimensionné, il devient trop énergivore.
  • Pour choisir la puissance optimale, en plus de la surface à climatiser, il faut prendre en compte : la hauteur sous plafond, l’exposition de la pièce, le nombre de personnes habitant dans la maison, le nombre d’ouvertures et même le revêtement de sol. Un bilan énergétique, réalisé par un professionnel est souvent utile, surtout si vous optez pour un climatiseur réversible qui doit chauffer les pièces l’hiver.
  • La puissance d’un climatiseur réversible peut varier de 2500 à 3000 watts, sachant qu’il faut prévoir 100 à 130 watts par m2, pour une hauteur de plafond d’environ 2m50. Autre paramètre, le niveau sonore : en général, un climatiseur émet un volume sonore entre 45 et 60 dB.
  • Pour être certain de faire le bon choix, fiez-vous au label Eurovent, délivré par un organisme indépendant, chargé, entre autres d’analyser les émissions sonores des unités. Sur certains appareils il existe également une option Silence ou Sleep qui permet d’avoir un son à peine perceptible.
  • Le débit d’air d’un climatiseur est aussi important. Il doit être réglable et suffisant pour assurer une bonne climatisation : par exemple, dans une grande pièce, le climatiseur doit souffler 4 à 8 fois le volume de la pièce en une heure, mais il ne doit pas être trop élevé afin d’éviter tout courant d’air.
  • Enfin, afin de conserver une bonne qualité de l’air, il est nécessaire de nettoyer régulièrement les filtres, ceux au charbon actif qui évitent les mauvaises odeurs et ceux électrostatiques qui retiennent la poussière et les bactéries.