Questions/Réponses

Climatiseur ou rafraîchisseur d’air : quelles différences ?

Climatiseur et rafraîchisseur d’air ont le pouvoir d’apporter un peu d’air frais aux heures les plus chaudes en été. Comment fonctionnent-ils ? Quelles sont leurs différences ? Voici un point «au frais» pour bien choisir l’appareil le plus adapté.

Besoin d’un pro ?

Un climatiseur peut être fixe ou mobile, monobloc, split ou multisplits avec une unité extérieure qui est en réalité une pompe à chaleur air-air.

  • Les climatiseurs mobiles sont sur roulettes et peuvent passer d’une pièce à l’autre. Il suffit de les brancher et de les programmer mais ils sont équipés d’un tuyau d’évacuation d’air chaud qui doit donner sur l’extérieur, donc il faut impérativement laisser une ouverture, par une fenêtre par exemple pour sortir ce tuyau.
  • Les climatiseurs fixes sont encastrables dans un mur ou une cloison et sont souvent moins bruyants que les mobiles.
  • Les splits sont constitués d’une unité intérieure à fixer au mur qui distille de l’air froid et d’une unité extérieure qui sert à évacuer l’air chaud.
  • Les climatiseurs réversibles servent aussi bien l’été, pour rafraîchir que l’hiver pour chauffer. En mode chauffage, ils sont particulièrement intéressants puisqu’ils restituent 3 watts pour 1 watt consommé.

Les climatiseurs peuvent disposer de mode déshumidificateur d’air, de purificateur d’air ou de mode ventilateur et sont équipés de programmation électronique, de télécommande et de minuterie.

  • Le rafraîchisseur d’air est souvent mobile, plus abordable qu’un climatiseur, consomme beaucoup moins d’énergie et est surtout moins polluant puisque ne contenant pas de fluide frigorigène.

Son principe est d’aspirer l’air chaud, de le faire passer par un filtre humidifié et de le rejeter dans la pièce. En fait, il suffit de remplir les bacs d’eau ou de glaçons prévus à cet effet. La capacité de ces bacs est déterminante pour l’autonomie de l’appareil.

Les rafraîchisseurs peuvent également être programmés, disposer d’une fonction ventilation ou d’ionisation.

  • Dernière solution : le ventilateur qui ne rafraîchit pas l’air mais se contente de le brasser !