Questions/Réponses

Quelle est la différence entre un radiateur à inertie sèche et fluide ?

Parmi la multitude de radiateurs électriques présents sur le marché, les deux plus populaires sont les radiateurs à inertie sèche et fluide. Pourquoi un tel succès ? Et quelle est la différence entre ces deux radiateurs ? 

Aussi appelés “radiateurs à chaleur douce”, les radiateurs à inertie sont reconnus pour leur capacité à stocker et redistribuer de façon douce et homogène la chaleur produite.

La particularité du radiateur à inertie sèche : une chaleur diffuse qui dure

Le radiateur à inertie sèche fonctionne grâce à une résistance électrique qui va chauffer un  “coeur de chauffe solide” qui peut être en fonte, en céramique, ou en pierre de lave. Ce coeur de chauffe accumule la chaleur qui est ensuite propagée dans la pièce.Une fois le radiateur éteint, le coeur de chauffe continue de propager la chaleur produite de manière constante et homogène. Selon le matériau, la diffusion de la chaleur sera plus ou moins importante une fois le radiateur éteint. C’est ce qu’on appelle l’inertie, c’est à dire la capacité de restitution de la chaleur.

La puissance d’un radiateur à inertie sèche est d’environ 1000 w / 10m² pour une habitation bien isolée. Pour un rendement optimal, son installation est prévue pour les pièces comme le séjour, la chambre ou le bureau.

Ce type de chauffage électrique est plutôt avantageux, car il ne dessèche pas l’air, et grâce au thermostat intégré, vous pouvez avoir une totale maîtrise de votre consommation. Économique grâce au principe de l’inertie notamment et facile d’installation, ce système de chauffage tout en un produit et diffuse la chaleur, ce qui signifie que vous bénéficiez d’un rendement de 100%.

Radiateur à inertie sèche: combien ça coûte ? Son prix varie entre 150 à 500€, méfiez-vous tout de même des radiateurs peu chers, assurez- vous qu’ils soient bien aux normes.

Le radiateur à inertie fluide: pour une montée en température rapide

A la différence d’un radiateur à inertie sèche, le radiateur à inertie fluide, comme son nom l’indique, fonctionne avec un fluide caloporteur.  Ce liquide peut être une huile végétale, minérale ou de l’eau glycolée.  Le fluide est stocké et réchauffé grâce à une résistance. La chaleur est ainsi diffusée dans la pièce.

Le principal inconvénient du radiateur à inertie fluide est la possibilité de fuite du liquide. Son installation est aussi facile et rapide, comme le radiateur à inertie sèche. La différence est que le temps de chauffe est plus rapide, il est donc particulièrement adapté pour les pièces de vie comme le bureau, ou bien les couloirs. Une fois éteint, ce type de radiateur diffusera un peu moins longtemps sa chaleur, par rapport à un radiateur à inertie sèche.

Proposé généralement entre 500 et 1500€, les radiateurs à inertie fluide permettent de faire des économies sur vos factures d’électricité car il n’est pas nécessaire de les laisser allumé continuellement.

Ce qu’il faut retenir : Radiateurs à inertie sèche ou fluide, ces systèmes de chauffage demandent très peu d’entretien, il suffit de les dépoussiérer régulièrement pour un fonctionnement durable.

Vous pouvez trouver des radiateurs électriques munis d’option de gestion comme la programmation à distance, ou encore avec détecteur de présence pour ne fonctionner que lorsque qu’une personne est dans la pièce où se trouve le radiateur.

Toutes ces technologies vous permettent de gérer efficacement votre consommation, ainsi, effectuer jusqu’à 30% d’économie sur votre facture d’électricité.  

A condition que votre habitat soit très bien isolé, ces économies peuvent être encore plus importantes.

 

Que pensez-vous de cet article ?