A savoir avant de construire une pisicine naturelle

S’engager dans des travaux de construction de piscine naturelle n’est pas chose simple. Entre le coût assez important et les démarches à respecter, vous devrez être rigoureux ! Découvrez tout ce qu’il faut savoir avant de commencer vos travaux.

Comment entretenir une piscine naturelle ?

La piscine naturelle est souvent associée à très peu d’entretien. C’est une vision erronée !

Même si les plantes s’occupent parfaitement de la filtration d’eau, la piscine écologique nécessite un entretien régulier, notamment pendant la saison chaude. Pour cela, voici les étapes à respecter :

  • Enlever régulièrement les algues,
  • Nettoyer la zone de baignade avec un aspirateur de piscine,
  • Utiliser du vinaigre pour nettoyer le filtre de la pompe,
  • Tailler régulièrement vos plantes.

Il est important d’avoir une eau de qualité, en particulier peu de temps après la construction de votre piscine naturelle. Pour cela, les bactéries jouent un rôle indispensable en transformant les déchets en nutriments. De plus, vous pouvez ajouter un plus grand nombre de plantes au début pour augmenter l’aération de l’eau.

En hiver, aucun entretien n’est nécessaire si votre bassin est assez grand et profond.

Il est important de prendre conscience de ces éléments avant de faire construire votre piscine naturelle.

Le choix de l’emplacement pour sa piscine écologique

Avant de se lancer dans des travaux de piscine naturelle, il est indispensable de déterminer un emplacement précis. En effet, votre piscine devra être dans une zone légèrement à l’ombre, pour éviter le développement des algues.

Pour information, deux bassins sont à prévoir : un bassin de lagunage et un bassin de baignade. La zone de lagunage est un bassin, situé en hauteur, qui accueillera vos plantes aquatiques. Son but étant de filtrer les impuretés présentes dans l’eau. Quant au bassin de baignade, il contient l’eau claire et pure pour vous assurer une baignade saine !

Pour une étanchéité optimale de votre piscine naturelle, la terre argileuse est parfaite.

Les questions à se poser avant les travaux

Lorsque vous faites appel à un professionnel, vous devrez dans un premier temps vous poser certaines questions :

  • Comment fonctionne une piscine naturelle ?
  • Comment bien aménager une piscine naturelle ?
  • Quels sont les démarches à effectuer avant les travaux ?

Si vous avez toutes les réponses à ces questions, il ne vous reste plus qu’à faire appel à un professionnel pour un rendu de qualité. N’oubliez pas de comparer les devis des différents artisans.

Piscine naturelle : les démarches administratives

Avant de commencer la construction de votre piscine naturelle, vous devrez vous renseigner auprès de votre Mairie pour :

  • Vérifier si le terrain est constructible : pour cela, récupérez auprès de votre mairie le plan local d’urbanisme (PLU). Par la suite, assurez-vous que votre commune n’impose aucune règle concernant la sauvegarde du patrimoine.
  • Demander une déclaration de travaux : si votre piscine naturelle fait de 10 à 100m², une déclaration de travaux est obligatoire.
  • Demander un permis de construire :  pour une piscine naturelle de plus de 100m² et de 2 m de profondeur, il vous faut un permis de construire.

Comment faire une déclaration de travaux ?

Une fois que vous avez rempli le formulaire, il vous suffit de l’envoyer à la mairie. Par la suite, celle-ci vous envoie un courrier de confirmation pour attester que votre dossier est complet. Si vous ne recevez pas de réponse de votre mairie dans le mois, votre projet est alors accepté. Ensuite, vous devrez afficher votre déclaration de travaux suivant les règles de la commune.

Comment demander un permis de construire ?

Munissez-vous du plan local d’urbanisme (PLU) et observer la zone de terrain où vous souhaitez construire votre piscine naturelle. Si c’est une zone constructible, vous pouvez engager la procédure. Pour cela, rendez-vous dans votre mairie qui vous fournira les documents nécessaires pour la suite de votre projet.

Si vous souhaitez ajouter un abri à votre piscine naturelle, quelques changements sont à prévoir. Par exemple pour un abri de moins d’1m80 et une piscine entre 10 et 100m² une déclaration de travaux sera obligatoire. Un permis de construire le sera aussi si votre abri est supérieur à 1m80 et votre piscine entre 10 et 100m².

Les réglementations

Contrairement aux piscines classiques, les piscines naturelles ne sont pas soumises aux normes de sécurité. Cependant, il est fortement recommandé d’installer une barrière de sécurité autour de votre piscine, d’autant plus si vous avez des enfants. Une alarme est également envisageable.

La piscine naturelle n’est pas soumise aux normes d’hygiène et de contrôle sanitaire. Libre à vous d’entretenir votre piscine naturelle selon vos exigences ! Cependant, avec de plus en plus de piscines naturelles en France, l’Etat peut très prochainement instaurer certaines règles.

A présent, vous avez les cartes en main pour commencer au mieux votre projet de piscine naturelle !

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

[yasr_visitor_votes]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *