Questions/Réponses

Puis-je construire un bunker dans mon jardin ?

Contrairement à certains pays, la France ne dispose pas de politique de prévention nucléaire : il n’existe donc pas de législation pour ce type de construction, contrairement à la Suisse par exemple, où la construction d’un abri antiatomique pour chaque maison individuelle fut obligatoire à partir de 1963.

  • En théorie, construire un bunker dans son jardin est possible. Ce projet nécessite toutefois de se renseigner auprès de sa mairie. En effet, chaque commune impose des règles d’urbanisme différentes, imposées dans le PLU (Plan Local d’Urbanisme)*.
  • La législation actuelle se base sur la notion de création de « surface de plancher » (« unité de calcul des surfaces de constructions servant à la délivrance des autorisations d’urbanisme ») pour régir les règles de construction d’une annexe de logement tel qu’un ouvrage enterré : « la surface de plancher de la construction est égale à la somme des surfaces de plancher de chaque niveau clos et couvert, calculée à partir du nu intérieur des façades après déduction :
    • des surfaces de plancher d’une hauteur sous plafond inférieure ou égale à 1,80 m.
    • des surfaces de plancher des caves ou des celliers, annexes des logements, dès lors que ces locaux sont desservis uniquement par une partie commune » (dans le cas d’une copropriété).
  • Si la construction enterrée est inférieure à 5 m² (hors secteur sauvegardé) a priori aucune formalité n’est requise. Dans tous les cas, renseignez-vous auprès de votre commune ou intercommunalité.
  • Il est possible de faire appel à des sociétés spécialisées dans la fabrication de bunkers. Côté budget : prévoir environ 55 000 € pour 10 m² en fonction des « options » désirées.

*A savoir : en l’absence d’un PLU, le RNU (Règlement National d’Urbanisme) fait office de référence.