FAQ

Comment allumer un feu de cheminée?

Quelques grosses bûches, du petits bois, des briquettes d’allumage, des allumettes ou un allume-feu fonctionnant au gaz… et le tour est joué pour vous assurer une bonne flambée.

Mais réussir à allumer correctement un feu de cheminée qui chauffe bien sans fumer, ce n’est pas toujours simple car faire du feu relève d’une délicate alchimie.

  1. Dans un premier temps, vérifiez que toutes les arrivées d’air sont ouvertes car pour bien démarrer un feu a besoin d’oxygène.
  2. Posez 2 à 3 couches de petits bois sur le foyer puis les grosses bûches, tous bien secs. Laissez au moins 1 cm entre les différents éléments à brûler car pour bien fonctionner, la circulation d’air est importante. Enfin, quelques briquettes d’allumage (vendues dans le commerce), du papier journal ou des pommes de pin permettront de faire prendre le feu.
  3. Les briquettes d’allumage emballées individuellement sont un peu plus chères à l’achat mais elles évitent les odeurs tenaces sur les doigts. Pour allumer le feu, du simple papier journal peut faire l’affaire mais il produit davantage de cendres et de suie. Quant aux pommes de pin, elles flambent très bien grâce à la sève qu’elles contiennent mais attention aux projections d’étincelles.
  4. En principe, il suffit ensuite de fermer la porte s’il s’agit d’un foyer fermé ou d’un insert mais vous pouvez l’entrouvrir si le tirage ne vous semble pas assez important. Il faut également vérifier que la hotte de la cuisine n’est pas en fonctionnement en même temps que le feu car c’est elle qui risque d’aspirer tout l’air de la pièce. Vous pouvez également réduire l’entrée d’air de la cheminée mais pas trop car un feu qui brûle au ralenti pollue et encrasse le fond du foyer et le conduit.
  5. Une autre méthode consiste à allumer le feu par le haut. Appelé aussi Top Down, ce système qui consiste à positionner les plus grosses bûches en-dessous, des allumes-feu puis du petit bois permet une meilleure combustion des gaz qui remontent puisque la flamme démarre au-dessus. Chaque étage de bois supérieur préchauffe et sèche l’étage du dessous qui brûle ensuite. A la clé : moins de pollution, moins de fumées et une consommation de bois moindre.

Comment faire face aux problèmes de fumées ?

Si la fumée devient noire, c’est qu’il y a un manque d’oxygène. Pour y remédier vous pouvez soulever les bûches à l’aide du tisonnier ou disséminer la couche de charbon sous la grille foyère qui étouffe le feu.

Si la fumée est grise c’est que le plus gros de la combustion s’échappe dans le conduit au lieu de brûler. C’est peut-être que le feu reçoit trop d’oxygène ou que votre bois est humide.