Pourquoi choisir de la terre cuite émaillée ?

Terre cuite

Qu’elle soit fabriquée artisanalement ou mécaniquement, la terre cuite possède une âme et une finition qui la rendent inimitable. Pour les murs, on préfère souvent des carreaux de terre cuite émaillée, dont les nombreux coloris et décors satisfont à toutes les envies.

Terre cuite : brute ou émaillée ?

La terre cuite est composée essentiellement d’argile et de sable, un mélange cuit au four à environ 900°C. Quand le carreau sort du four, il reste poreux mais on peut tout à fait passer une résine hydrofuge qui apportera une résistance supplémentaire aux carreaux même sur les murs.

Les anciennes tomettes sont particulièrement appréciées en crédence ou en plan de travail mais un minutieux travail de traitement s’impose, si on souhaite conserver son aspect brut, avec au moins trois couches de produit hydrofuge pour éviter l’imprégnation des taches grasses ou humides.

Pour retirer les salissures incrustées, on peut utiliser du savon de Marseille, du savon noir ou du simple produit à vaisselle.

En règle générale, pour les murs des pièces humides (cuisines et salles de bains), on utilise de préférence des carreaux de terre cuite émaillée, auxquels on peut donner de la couleur. Ils offrent plus de brillance, supportent les projections d’eau et sont plus faciles à nettoyer.

L’émaillage, une étape à part

Les terres cuites émaillées sont recouvertes d’émail au cours de leur fabrication, pouvant être transparent ou opaque. C’est un composant chimique, mélange d’oxyde de fer, d’étain, de manganèse et de plomb, qui permet de réaliser l’émail posé sur le carreau de terre cuite avant d’être recuit.

Les carreaux se déclinent dans un grand nombre de formes, de couleurs et de motifs qui peuvent venir donner un certain cachet à un mur de salle de bains ou de cuisine.

Les formats les plus fréquents vont de 10 x 10 à 20 x 20 cm. On utilise également ces carreaux en crédence ou en paroi de douche par exemple. Sur-mesure, on peut aussi commander des tableaux ou fresques qui viennent égayer un revêtement un peu sobre.

Carreaux de terre cuite au mur : une pose colleé

Pour la pose de carreaux de terre cuite sur un mur, la pose doit répondre au DTU 52.2 NF (Document Technique Unifié), spécifiant les modalités de mise en œuvre à l’aide de mortier colle.

Certains carreaux de terre cuite émaillée, fabriqués artisanalement, présente un biscuit biseauté, assez compliqué à réaliser donc plus coûteux, mais cela permet à ce qu’une partie du joint soit cachée par ce biseau, offrant un rendu plus esthétique.

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

[yasr_visitor_votes]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *