Quel type de sèche-serviette choisir ?

sèche-serviettes

Le sèche-serviette fonctionne de manière autonome sur le réseau électrique. Léger et facile à poser, il peut se choisir avec plusieurs fonctionnalités  comme une minuterie, un programmateur, une position hors gel ou une soufflerie…

Créer votre projet chauffage électrique

Les différents types de sèche-serviette

  • Le sèche-serviette rayonnant, avec sa chaleur proche de celle du soleil, est idéal pour une montée rapide en température. Équipe avec un programmateur, il est parfait pour son effet serviette chaude à la sortie du bain ou de la douche.  
  • Le sèche-serviette avec fluide caloporteur ou inertie fluide : il diffuse une chaleur douce, confortable et homogène, sans assécher l’air ambiant. Une huile minérale ou de l’eau est chauffée grâce à une résistance, ce qui lui permet de rester chaud assez longtemps, même une fois éteint. Il est le sèche-serviette le plus économe en énergie.
  • Le sèche-serviette à inertie sèche : Le nec plus ultra pour le chauffage. Il se caractérise par un cœur en céramique, stéatite ou pierre de lave qui emmagasine la chaleur pour la restituer ensuite progressivement (ce qu’on appelle inertie). Ces matériaux sont réputés pour leur très grande inertie, donc pour la capacité de produire de la chaleur sans être énergivore.
  • Le sèche-serviette électrique soufflant:  Ce type de chauffage est plutôt à utiliser en supplément d’un sèche-serviette classique. La soufflerie permet de chauffer la salle de bain et les serviettes en moins de 10 minutes. Inconvénients : il est très énergivore et bruyant ! Préférez un modèle rayonnant, plus économique et tout aussi efficace pour une chauffe rapide.