Installer une cuisine outdoor : les 4 critères à prendre en compte

Avec le retour des beaux jours, le jardin devient la pièce « en plus » pendant toute la période estivale ! Et si les avantages d’installer une cuisine d’extérieur sont nombreux, il faut anticiper certains critères avant de se lancer dans un projet de cuisine outdoor.

Créer votre projet Cuisine

1. Cuisine outdoor : bien penser l’espace

La première question à se poser avant de se lancer dans un projet de cuisine d’extérieur est de délimiter la place qui lui sera attribuée. Pour commencer, si votre extérieur ne dispose pas d’au moins une dizaine de mètres carrés pour l’accueillir, c’est peine perdue.

En effet, la cuisine d’extérieur s’adresse à ceux qui bénéficient d’un extérieur assez grand. Il faut pouvoir accueillir au minimum trois éléments majeurs : la zone de préparation, la zone de cuisson et la zone de lavage.

Par ailleurs, aménager une cuisine dans son jardin ne s’improvise pas non plus d’un point de vue administratif. En effet, pour les installations de 20 m2 ou plus, un permis de construire peut être obligatoire. Veillez à vous renseigner en mairie. Sinon, une simple déclaration de travaux suffit.  De la même manière, il faut vous référer au PLU (plan local d’urbanisme) de votre commune pour installer votre cuisine d’extérieur dans le respect des limites séparatives avec les voisins définies. Si le fumet de vos merguez grillées peut allécher vos invités, il peut aussi être source de conflit avec les voisins…

2. S’adapter en fonction des contraintes techniques

La cuisine outdoor doit donc être placée de manière réfléchie, aussi parce qu’elle ne doit pas être trop éloignée de la maison. En effet, les raccordements en eau et en électricité ne sont pas extensibles… Il faut également penser aux allers-retours vers l’intérieur qui peuvent aussi s’avérer nécessaires mais fatigants à force de répétitions.


Le raccordement en eau et en électricité ne s’improvisent pas non plus. De même que le raccordement de votre évier au réseau d’égouts.

Si votre cuisine d’extérieur requiert l’installation de l’eau chaude, il faut réfléchir en amont à ces contraintes techniques.

Si le mode de cuisson est au gaz, au charbon ou au bois, la question de l’électricité se résumera à l’installation de l’éclairage. De même, si vous habitez dans une région froide, faites attention au gel qui peut détériorer les canalisations. Bref, mieux vaut s’adresser à un électricien et à un plombier pour sécuriser son installation.

3.Un large choix de styles et d’équipements

Le budget se réfléchit aussi en fonction de ses besoins. Les projets les plus ambitieux nécessitent l’intervention d’un professionnel : paysagiste, architecte d’intérieur ou cuisiniste. Mais certaines grandes surfaces de jardinage ou bricolage proposent des cuisines d’extérieures fonctionnelles et faciles à vivre.

En version fixe et XXL, la cuisine d’été se décline à l’envi ! Les cuisines d’extérieur traditionnelles en pierre, peuvent offrir des équipements variés tels qu’un four à pizza ou un barbecue maçonnés. En extérieur, la durabilité et la résistance des matériaux est primordiale, prenez en compte ce critère déterminant.

4. Le choix de l’emplacement

La cuisine outdoor peut trouver sa place dans une véranda, sous une pergola ou une pool-house. Si vous manquez de place, vous pouvez vous tourner vers la cuisine outdoor mobile. Les grandes surfaces de jardinage et de bricolage offrent un vaste choix en la matière.