Qu’est-ce qu’une maison écologique ?

Une maison dite écologique est une habitation qui respecte l’environnement dans sa globalité. Matériaux de construction naturels, utilisation d’énergie renouvelable font partie des caractéristiques de ce type d’habitat. En savoir plus.

Pourquoi construire une maison écologique ?

Un habitat dont les matériaux sont respectueux de l’environnement (moins polluants) où l’énergie est « propre » (en adoptant des dispositifs recourant à l’énergie solaire) et où l’on maîtrise sa consommation d’eau répond à une démarche écologique… La maison écologique est donc plus que d’actualité aujourd’hui.

Les caractéristiques de la maison écologique

La maison écologique répond à une démarche globale. Le cycle de vie d’une maison commence avant même sa construction et se termine par sa destruction ou son éventuel recyclage. L’énergie générée au cours de ce cycle, appelée « énergie grise », peut s’avérer importante et polluante, notamment lors de la construction. Cette dernière repose donc sur :

  • l’utilisation d’écomatériaux de construction, comme le bois ou les pierres naturelles.
  • l’utilisation de matériaux d’isolation (thermique et acoustique) naturels, de source végétale (paille, liège), minérale (laine de roche) ou animale (plumes de canard, laine de mouton).
  • la performance énergétique : la maison écologique doit permettre de réaliser des économies d’énergie substantielles en chauffage et en électricité.
  • la santé et le confort : les matériaux utilisés sont fabriqués dans le respect de l’environnement et sont non toxiques.

Quels équipements pour une maison écologique ?

En définitive, il n’existe pas de maison écologique type, mais des projets d’habitats différents. Et pour cause, construire une maison écologique répond à une vision très personnelle. De ce fait, l’usage et le mode de vie des occupants est déterminant.

Mais en règle générale, une maison écologique se reconnaît à ses équipements: 

  • Des panneaux solaires photovoltaïques pour produire sa propre électricité
  • Des dispositifs solaires thermiques, comme le chauffe-eau solaire (CES), pour bénéficier d’eau chaude
  • Des éoliennes miniatures pour maisons individuelles en utilisant la force du vent pour alimenter des appareils en électricité
  • Des pompes à chaleur qui captent les calories contenues dans l’eau et la terre
  • Des récupérateurs d’eau de pluie…

L’idéal pour une maison écologique est de parvenir à supprimer, ou du moins réduire au maximum les dépenses énergétiques, voire de produire sa propre énergie. On parle alors de bâtiments à énergie positive (BEPOS).

Que pensez-vous de cet article ?