Une grille de défense est-elle obligatoire au rez-de-chaussée ?

Protection fenêtre

En général, les fenêtres situées au rez-de-chaussée, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement doivent être sécurisées contre les effractions.

Certains assureurs imposent d’ailleurs ces mesures de sécurité lors de la souscription de votre assurance habitation. La sécurité peut être assurée par des vitrages anti-effractions, des volets ou des grilles.

Pour les appartements, le rez-de-chaussée est moins plébiscité que les étages élevés car plus vulnérable. Pour pallier ce problème, les grilles de protection restent une valeur sûre car elles permettent également d’aérer votre intérieur sans craindre d’intrusion.

Une grille de protection doit être composée de barreaux verticaux espacés de 12 mm maximum, soudés sur 2 barreaux horizontaux, scellés dans le mur. Les matériaux utilisés peuvent être de l’acier, du fer, du fer forgé ou de l’aluminium.

A l’achat, on trouve deux sortes de grilles : celles déjà montées, prêtes à poser dans un grand choix de formes, à peindre selon ses désirs après avoir passé une couche d’antirouille et des grilles en kits à monter par soudures ou vissages. Toutes ces grilles sont réalisées dans des dimensions standards. Les grilles à composer permettent d’équiper des fenêtres aux formes originales. On peut y ajouter des flèches dissuasives et des accessoires décoratifs comme des pointes, des volutes ou des rosaces.

La grille peut être posée en tableau ou en façade, sachant que la pose en tableau est recommandée pour assurer une meilleure sécurité car elle est scellée dans la maçonnerie à au moins 8 cm de profondeur. En façade, la grille encadre totalement l’ouverture de la fenêtre mais pour être efficace, elle doit être posée au mortier de scellement.