Focus sur la RT 2012 : la norme pour les constructions neuves

La RT 2012 est la réglementation thermique décidée lors du Grenelle de l’Environnement. Elle a pour but de limiter la consommation énergétique à 50 kWhEP/m2.an. C’est ce qui la différencie notamment de la réglementation thermique précédente (RT 2005) qui fixait cette limitation à 150 kWhEP/m2.an.

Réalisez vos travaux

La RT 2012 concerne-t-elle tous les types de logements ?

La RT 2012 s’applique à toute les constructions (maison individuelles ou bâtiments collectifs) depuis le 1er janvier 2013, y compris les parties nouvelles telles que les extensions, les surélévations, les additions, les superpositions sur un logement existant.

RT 2012 : quelles obligations ?

Cette réglementation thermique en vigueur a pour but de réduire l’émission de gaz à effet de serre et par la même occasion, la facture énergétique des ménages. Afin d’atteindre son objectif, elle impose des obligations de résultats et de moyens.

RT 2012 : les obligations de moyens

Les obligations de résultats sont calculées à partir de 3 indicateurs majeurs :

  • Le Bbiomax mesure l’efficacité énergétique des composants (chauffage, éclairage, refroidissement) en fonction de la typologie du bâtiment, de son emplacement et de son altitude. Les résultats vous donnent le Bbiomax moyen (souvent autour de 60) et votre Bbiomax. Si votre Bbiomax est inférieur au Bbiomax moyen, alors vous êtes conforme à la RT 2012;
  • Le Cepmax détermine la consommation maximale d’énergie dite primaire, c’est-à-dire l’énergie directement disponible dans l’environnement avant toute transformation. Tout comme pour le Bbiomax, le résultat dépend du bâtiment, de son emplacement et de son altitude.
  • La TIC (Température Intérieure Conventionnelle) assure le confort thermique en été. En effet, la RT impose une température maximale durant les périodes de fortes chaleurs. Observée pendant 5 jours, cette TIC doit être inférieure à la TIC REF, la température intérieure conventionnelle de référence.

Afin d’atteindre ces objectifs, la RT 2012 impose des obligations de moyens.

RT 2012 : les obligations de moyens

Nécessité d’utiliser au moins une énergie renouvelable

Lors de la construction de votre maison individuelle, vous avez le choix entre plusieurs énergies renouvelables :

  • Produire son ECS (Eau Chaude Sanitaire) en utilisant des capteurs solaires (panneaux solaires thermiques d‘au moins 2m2) ou un chauffe-eau thermodynamique
  • Produire son électricité grâce à des panneaux solaires photovoltaïques
  • Se chauffer en utilisant le bois (poêle à bois, poêle à granulés de bois, chaudière bois), une pompe à chaleur ou une chaudière micro-cogénération
Une surface vitrée plus grande

Il faut qu’elle soit supérieure à 1/6 de la surface habitable, le but étant de favoriser l’éclairage naturel.

Une ventilation efficace

Un système de ventilation mécanique performant renouvelle l’air et permet donc d’éviter les problèmes d’humidité et d’évacuer les polluants. L’air intérieur est plus sain.

Perméabilité à l’air

L’objectif est de limiter les déperditions thermiques de votre bâtiment. Le test d’étanchéité de fin de chantier est obligatoire, et pour recevoir votre attestation RT2012, le résultat ne peut dépasser 0,6m3/(h.m2) pour une maison individuelle contre 1m3/(h.m2) pour un logement collectif.

Mesure de la consommation énergétique régulière

La RT2012 impose que votre habitat soit équipé d’un dispositif de calcul qui puisse vous permettre de suivre votre consommation chaque mois (chauffage, ECS, refroidissement, éclairage et autres consommations électriques)

Traitement des ponts thermiques

Le ratio de transmission thermique moyen doit être inférieur à 0,28 W/(m2.K) sauf pour le pont thermique qui se situe entre le plancher et les murs. Ce dernier ne doit pas dépasser 0,6 W/(m2.K).

Protection solaire

Les fenêtres de l’habitat doivent obligatoirement être équipées de stores, ou de volets mobiles.

Système de régulation

Toutes les installations de chauffage et de refroidissement doivent être équipées d’un système de régulation permettant d’arrêter ou de ralentir la diffusion de chaleur ou de froid.

Que pensez-vous de cet article ?