Locataire, propriétaire : qui finance l’installation d’une climatisation ?

Vous souhaitez installer une climatisation pour vivre chez vous confortablement quand il fait chaud ? Seul bémol : vous êtes locataire de votre logement. Quels sont vos droits et les devoirs de votre propriétaire ?

1. Quels travaux sont autorisés quand on est locataire ? 
2. Installation de climatisation : l’accord indispensable du propriétaire 
3. Installer une climatisation quand on est locataire : les inconvénients 
4. Quelle climatisation installer sans travaux ? 

 

1. Quels travaux sont autorisés quand on est locataire ?

Sachez que certains travaux sont autorisés sans l’accord du propriétaire.

Ainsi vous pouvez réaliser des travaux de décoration, comme le changement de revêtement mural (pose de papier peint ou travaux de peinture par exemple).

Avant de vous lancer, relisez attentivement votre contrat de location. Certains propriétaires ajoutent des clauses spécifiques qui précisent que le logement doit être rendu dans le même état que le jour de l’état des lieux. Ce qui veut dire que rien ne vous empêche de poser un lé de papier peint ou peindre un mur d’une couleur autre que celle d’origine. Mais vous devrez procéder à une remise en l’état des lieux le jour de votre départ. Il s’agit de travaux qui peuvent représenter un certain budget, donc il est important d’en avoir conscience avant de vous lancer dans un relooking des murs.

Quotatis vous permet de trouver des artisans spécialisés en climatisation disponibles près de chez vous.

En réalisant une demande de devis vous pourrez comparez jusqu'à 5 propositions d'artisans pour réaliser vos travaux

Demander un devis

Pour être certain de ne pas complexifier l’étape de la remise des clés à votre propriétaire (ou la personne qui le représente) lors de l’état des lieux, il est conseillé de choisir des éléments facilement démontables et transportables. Il existe aujourd’hui du papier peint magnétique, du parquet clipsable par exemple qui permettent d’aménager un intérieur sans impacter l’existant.

Tous les travaux qui modifient le bâti sont soumis à une autorisation du propriétaire (pose de fenêtres, décloisonnement, etc)

En savoir plus : Locataire : quels travaux autorisés ?

2. Installation de climatisation : l’accord indispensable du propriétaire

Que vous soyez occupants d’une maison ou d’un appartement, la première étape est de demander l’accord de votre propriétaire si vous souhaitez installer une climatisation réversible ou une climatisation gainable réversible. Ces installations entraînent des travaux importants pour leur mise en place.

Il est conseillé de privilégier les échanges écrits, dans le cas de règlement de litiges ultérieurs. Vous pouvez donc lui faire  une demande pour une installation de climatisation par mail ou par courrier.

  • Installation de climatisation en appartement : suite à votre demande, c’est le propriétaire qui fait ensuite la démarche de demander l’autorisation aux autres copropriétaires.
  • Installation de climatisation pour une maison : ce cas de figure est souvent simple, si la maison ne dépend pas d’un secteur soumis à un règlement intérieur. Le propriétaire devra déposer une déclaration de travaux auprès de la Mairie.

Lire aussi : Quelle climatisation choisir pour une maison ou un appartement ? 

3. Installer une climatisation quand on est locataire : les inconvénients

Si la climatisation est un élément de confort indéniable, installer une climatisation quand on est locataire est un projet qui peut avoir quelques inconvénients. Si les systèmes de climatisation les plus performants sont ceux qui coûtent le plus cher et qui entraînent le plus de travaux, ce projet est soumis à la seule volonté de votre bailleur.

Même si cet investissement peut représenter une plus-value pour son bien immobilier, il peut ne pas accepter votre demande. De plus, l’avis des autres copropriétaires constitue aussi un frein dans le délai de réalisation de votre installation.

Il peut aussi accepter votre demande mais ne pas vouloir la financer. Dans ce cas de figure, il faudra remettre les lieux en état si vous décidez de déménager.

4. Quelle climatisation installer sans travaux ?

Si le projet semble à priori complexe quand on est en location, on peut être locataire et profiter tout de même d’une climatisation ! Certains types de climatiseurs ne nécessitent pas de gros travaux. En plus, leur prix est accessible et leur mise en route immédiate après achat.

Pour simplifier votre prise de décision, ne sélectionnez pas une climatisation réversible : ce climatiseur demande des travaux d’installation assez contraignants soumis à l’autorisation de votre propriétaire et de la copropriété dans la plupart des cas.

  • Privilégiez une climatisation monobloc sans gaine d’évacuation : ce climatiseur mobile se déplace au gré des pièces à rafraîchir, tel un caisson portatif. Ces climatiseurs fonctionnent sur le principe de l’évaporation. L’air chaud ambiant est rafraîchit pour être diffusé une fois évaporé. Ce phénomène peut être amplifié avec des glaçons.
Le + ce climatiseur est un des plus économiques sur le marché.
Le – adapté pour les petites pièces (pas plus de 20-30 m2)
Prix  à partir de 100€

 

  • Le climatiseur avec gaine d’évacuation : Il a l’aspect d’un climatiseur mobile mais il évacue l’air chaud à l’extérieur, via un tuyau flexible. Une fenêtre entrebâillée fait souvent l’affaire. Il est plus performant qu’un modèle sans évacuation. 
Le + peut rafraîchir une pièce de plus de 35m2
Le  la pièce à climatiser doit avoir un accès vers l’extérieur pour positionner la gaine d’évacuation
Prix  à partir de 500€

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

[yasr_visitor_votes]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *