Zoom sur les textiles outdoor

textile outdoor

Soumis aux aléas de la météo, les textiles outdoor doivent être très résistants. Aujourd’hui, les fabricants ne cessent d’améliorer leur technicité et proposent leurs propres innovations textiles exclusifs. Zoom sur les matériaux les plus tendances.

L’acrylique, un textile très courant

Très utilisée dans l’univers du textile, la fibre acrylique habille aussi le mobilier de jardin. Elle présente l’avantage d’être légère, infroissable, agréable au toucher et résistante aux UV. De plus, l’acrylique est anti-moisissures et s’entretient très facilement.

Cette fibre synthétique permet également une grande variété de couleurs. Bref, elle se prête idéalement à un usage extérieur. Elle est notamment employée dans la réalisation de stores, mais aussi pour couvrir les pergolas, tonnelles et terrasses. La fibre acrylique permet aussi de fabriquer des toiles à transats, à parasols ou à habiller les coussins d’extérieur. Attention néanmoins, en cas de combustion, elle libère des gaz toxiques.

Le polypropène, alliance de résistance et de légèreté

Plus léger que l’acrylique, mais présentant la même structure de fils, le polypropène est apprécié pour sa résistance aux UV. Plus résistant aux frottements que l’acrylique, c’est un textile très utilisé des fabricants de mobilier outdoor contemporain. Grâce à sa grande résistance à la chaleur, il contribue notamment au confort des assises. En plein soleil, on apprécie de s’asseoir sur une chaise sans se brûler. Le polypropène habille aussi des éléments d’extérieur comme des bains de soleil et des chaises longues. On peut les assortir au parasol ou bien aux coussins et housses de chaises, pour un mobilier totalement assorti. Grâce à ses propriétés anti-moisissures, il est également utilisé pour la fabrication de tapis d’extérieur.

Le PVC se retrouve aussi dans les textiles

Très répandu dans notre intérieur, le PVC offre aussi des possibilités en matière de textile outdoor. Il allie résistance et vaste choix de couleur, donc se prête bien à la personnalisation du mobilier d’extérieur. Il présente l’avantage d’être traité anti-UV et résistant. Ainsi, vous pourrez parer votre table d’extérieur d’une nappe en tissu mêlant PVC et coton. Elle aura la particularité d’être résistante et imperméable. De même, de nombreux matelas de chaises longues sont aujourd’hui constitués d’un mélange de PVC, de polyester et de polyuréthane.

Ce genre de textile synthétique permet, par exemple, d’imiter des matières comme le cuir. Moins cher mais plus simple à entretenir, il crée l’illusion. Il se prête aussi très bien à des habillages de pergola ou aux assises extérieures. Et pour cause, ce tissu synthétique associe résistance aux UV, imperméabilité, mais aussi résistance au frottement, au chlore et à l’eau de mer. N’ayez plus peur de vous asseoir sur votre canapé d’extérieur en sortant de la piscine !

Le polyester : opaque et déperlant

Le polyester est également une matière textile que l’on connaît tous. Il sert aussi à confectionner des tissus pour l’extérieur, à commencer par des toiles en polyester imperméable. Opaque, on l’apprécie pour se protéger du soleil. On retrouve ainsi ce type de textile sur des baldaquins ou des auvents, par exemple. On utilise également le polyester pour fabriquer des mailles déperlantes. Contrairement aux tissus imperméables, qui ne laissent pas l’eau pénétrer, les tissus déperlants forme des gouttelettes en surface pour laisser l’eau glisser. Généralement plus souple, la maille déperlante en polyester s’adapte très bien aux housses de chaises, aux parasols ou aux coussins.

Attention, la finition déperlante n’est pas permanente et diminue dans le temps. Il peut être utile de réactiver cette propriété avec des produits adaptés. Un tissu déperlant n’est pas imperméable donc si votre mobilier de jardin concerné est resté exposé trop longtemps à pluie, il risque la détérioration et la moisissure… Pensez à les rentrer pour les protéger en cas de météo capricieuse.

Le textilène, un textile innovant qui se démocratise

Matière synthétique tissée avec des fibres de polyester gainées de PVC, le textilène se démocratise. Conçu en une multitude de couleur, ce matériau se prête aux extérieurs modernes. On l’apprécie notamment aux abords des piscines. Son traitement anti-UV et antifongique font son succès. De nombreux fabricants de mobilier outdoor adoptent le textilène pour leurs salons de jardin. Couplé à une armature en bois ou en métal, le textilène se décline sur les chaises de jardin, les bains de soleil ou les parasols. Grâce à sa grande élasticité, il supporte même de lourdes charges et s’adapte aussi au poids des utilisateurs. Sans se déformer !

Le coton enduit, à exposer avec modération

Enfin, les fibres naturelles peuvent aussi convenir pour du mobilier outdoor, en fonction de leurs propriétés. Le coton, tout particulièrement, se décline sur toile enduite. 100% naturelle, cette fibre subit un traitement qui lui permet de devenir déperlant, facilitant son nettoyage. Ces toiles en coton enduit sont mates ou brillantes. Attention, ce genre de textile a ses limites. Il convient de ne pas le laisser exposé trop longtemps au soleil. Sans traitement anti-UV, il risque de perdre de son éclat, et de chauffer très vite ! Par ailleurs, une exposition trop longue à l’humidité le soumet au risque de moisissures.

Que pensez-vous de cet article ?