Redonnez vie à votre cheminée

Cheminée mise en valeur

Si dans la plupart des appartements qui en sont dotés, les cheminées sont condamnées et ainsi limitées à une fonction décorative, les logements individuels tels que les maisons peuvent disposer d’une cheminée toujours fonctionnelle. Si celle-ci offre un spectacle sans pareil sur les flammes crépitantes, elle n’a qu’un faible rendement (en moyenne de 10 à 15%), entraînant ainsi de fortes pertes de chaleur. Il faut savoir que la cheminée d’antan pollue presque autant qu’un pot d’échappement !  

Installer un poêle à bois dans sa cheminée !

Insert cheminée
INVICTA-insert-700GRDANGLE

Symbole de convivialité, la cheminée a ses aficionados. Si vous en faites partie, vous pouvez lui offrir une nouvelle vie en réinvestissant l’âtre : en y installant un poêle à bois ou un insert, raccordé au conduit de cheminée existant, vous bénéficierez d’un chauffage d’appoint aux performances optimisées, d’un rendement de 70% à 85%. Sans sacrifier le cachet que la cheminée apporte à votre intérieur, opter pour l’un de ces modes de chauffage au bois plus efficaces et plus écologiques permet de dégager 8 fois moins de particules qu’une cheminée classique. Bref, vous rallumerez la flamme tout en gagnant en performances !

Première chose à vérifier : la compatibilité du conduit préexistant. Deux possibilités : soit le conduit est compatible et peut accueillir directement un nouvel appareil de chauffage, tel qu’un insert ou un poêle à bois, soit ce n’est pas le cas et il faudra alors procéder au tubage du conduit, c’est-à-dire le doubler mais aussi isoler les parois qui l’entourent car les fumées dégagées sont extrêmement chaudes. Seul un installateur agréé pourra procéder à ces vérifications en amont, puis intervenir. C’est, en définitive, la taille et la configuration de la cheminée existante qui permettront de déterminer le poêle ou l’insert qui pourra y trouver sa place…

Le poêle à bois : facilité d’usage

Généralement en fonte ou en acier, le poêle à bois est aussi un atout tendance dans la maison. En réutilisant le conduit de la cheminée, il est possible de le raccorder directement et de le loger dans l’âtre. Évidemment, en amont, le professionnel chargé de l’installation devra vérifier la compatibilité du modèle choisi. Du diamètre à l’intérieur du tube dépendra le type de poêle à bois que vous pourrez installer. En d’autres termes, plus la puissance du poêle est élevée, plus le diamètre du conduit devra être important.

Présentant l’avantage d’une bonne inertie thermique, le poêle à bois propose de belles performances pour un chauffage d’appoint dans la maison et ne nécessite pas d’habillage supplémentaire. De style contemporain, original, classique ou carrément rétro, les modèles ne manquent pas (cf poêle à bois sous toutes ses formes).

L’insert : l’amour de la flamme

Comme son nom l’indique, l’insert s’intègre directement dans le foyer de la cheminée sans modifier le bâti. En prime, le rendement est considérablement amélioré, étant jusqu’à 5 fois supérieur à celui d’une cheminée classique. Contrairement au poêle à bois, l’insert nécessite un habillage, ce qui ajoute au coût de la main-d’œuvre mais ne sacrifie pas l’esthétisme. Il faut généralement habiller l’insert et construire autour de lui s’il est de taille inférieure à celle de la cheminée. Certains fabricants proposent aussi des habillages prêts à poser, permettant une installation sans travaux. Gage de sécurité mais aussi d’esthétisme, cet habillage permet à l’insert de se fondre totalement dans le décor, ce qui permet de conserver “une vraie cheminée”…

Insert noir
LORFLAM-modèle-insert-XP-IN-Black

Fonctionnant à des puissances supérieures au poêle, l’insert assure une bonne diffusion de la chaleur ; l’air est aspiré en façade par le bas du foyer avant de se réchauffer et d’être rejeté par convection naturelle dans la partie haute. De multiples formes et dimensions, pouvant même être créé sur mesure, l’insert pour cheminée se décline dans des styles classiques, modernes ou design et assure une vision maximale du feu. Un must pour les amoureux de la flamme !

Dans le cadre d’une rénovation, un insert ou un poêle trouveront leur place dans l’âtre de votre ancienne cheminée. Un professionnel s’occupera de contrôler l’état du conduit, de le doubler au besoin, mais aussi d’installer l’appareil choisi. Dans le cas d’un usage quotidien, pensez à faire ramoner le conduit deux fois par an : cet entretien minimum vous permettra de profiter d’une belle flambée, en toute sécurité, au cœur de votre cheminée !