Quelle climatisation dans une chambre ?

climatisation chambre

Quand il est parfois difficile de trouver le sommeil et de bien dormir l’été, la climatisation est une solution parfaite à condition de bien la choisir, au risque de perturber encore plus son cycle de sommeil !

Guide Climatisation

Quelle puissance et quel débit d’air pour mon climatiseur ?

Pour commencer, deux critères majeurs interviennent dans le choix d’un climatiseur : la puissance et le débit d’air par rapport au volume de la pièce. Donc, en fonction de la taille de votre chambre ou de celle de votre/vos enfant(s), vous n’aurez pas les mêmes besoins.

  • Pour une chambre de 7 à 15 m², un climatiseur d’une puissance d’environ 2 000 Watts suffit. Un débit d’air de 150 m3/heure suffira.
  • Pour une chambre plus grande, dont la superficie est située entre 15 et 25 m², préférez un appareil plus puissant, d’environ 2 500 Watts. Un débit d’air de 300m3/heure est optimal pour une chambre de grande taille.

Pour vous aider à faire votre choix quant au débit d’air, souvenez-vous de ce conseil : le climatiseur doit souffler jusqu’à 8 fois le volume de la chambre en l’espace d’une heure pour être assez performant.

Climatisation : attention au niveau sonore !

Le niveau sonore du climatiseur est également primordial. Encore plus quand il s’agit d’équiper une chambre, lieu voué au sommeil. Heureusement, les appareils actuels sont de plus en plus silencieux.

La majorité des climatiseurs du marché proposent un niveau sonore entre 30 et 70 décibels. Soit, au minimum au niveau sonore de chuchotements et, au maximum, au niveau atteint par un aspirateur.

En fonction de votre sensibilité au bruit – essentiel quand on parle de sommeil – ce critère n’est donc pas à négliger ! On conseillera donc de s’orienter a minima vers un climatiseur de type « split » dont le compresseur (responsable du bruit) est situé à l’extérieur. Ce type d’appareil propose un niveau sonore de 40 décibels, en général, équivalent à celui émis par le bruit du vent.

Quelle catégorie de climatiseur choisir ?

Justement, bien choisir la climatisation destinée à équiper sa chambre à coucher, c’est aussi connaître les différents types d’appareils présents sur le marché.

  • Le climatiseur monobloc est le plus simple car il ne requiert aucune installation préalable. Comme son nom l’indique, il se constitue d’un seul bloc. Il peut se transporter d’une pièce à l’autre s’il s’agit d’un modèle mobile (sur roulettes). En ce sens, il s’agit d’un appareil d’appoint. S’il est idéal pour équiper facilement une pièce, il est moins silencieux et moins puissant que les autres types de climatiseurs. L’idéal est donc de le mettre en route 2 heures avant le coucher et de l’éteindre au moment du coucher, afin de faciliter l’endormissement.
    • Avantages : Simple d’utilisation et abordable.
    • Inconvénients : Moins performant, il est plus adapté à des chambres de petites tailles et ne peut fonctionner que quelques heures par jour.
  • Le climatiseur split est séparé en deux blocs ; une partie est installée à l’intérieur, tandis que l’autre est installée à l’extérieur. C’est un appareil idéal pour une utilisation dans une chambre. Le modèle le plus répandu est le climatiseur mural, qui s’installe en hauteur sur le mur au-dessus de la porte d’entrée.
    • Avantages : C’est un appareil performant qui présente un niveau sonore réduit (le compresseur est situé à l’extérieur). Il convient aux pièces de 10 à 30 m².
    • Inconvénients : Il est préférable de disposer d’une fenêtre ou d’une ouverture à proximité de l’appareil.
  • Le climatiseur multisplit se compose d’une unité extérieure et de plusieurs unités intérieures. De ce fait, c’est une très bonne solution pour équiper plusieurs pièces de la maison, d’autant que chaque unité intérieure peut être réglée à une température indépendante des autres.
    • Avantages : Il est peu bruyant (le compresseur est situé à l’extérieur) et se prête à une utilisation multiple, dans plusieurs pièces de la maison. Les unités dans chaque pièce peuvent, selon les modèles, être télécommandées.
    • Inconvénients : Il est plus cher.

Climatiseur et chambre à coucher : nos conseils d’utilisation

De manière générale, on conseillera, dans une chambre à coucher, d’installer le climatiseur le plus loin possible du lit et, si possible, proche d’une source d’aération (fenêtre, porte). C’est pourquoi, dans le cas d’une installation murale, on le placera idéalement au-dessus de la porte d’entrée de la chambre. Il convient aussi de respecter quelques consignes d’usage pour dormir au frais sans souci :

  • La température préconisée pour favoriser l’endormissement se situe entre 18°C et 21°C. Idéalement, il ne faut pas dépasser un écart de température supérieur à 5°C entre l’extérieur et l’intérieur, afin d’éviter de s’enrhumer, par exemple.
  • Veillez à bien régler les flux d’air ; ils doivent être légers et non agressifs pour la peau. Une circulation trop rapide de l’air pourrait provoquer des courant d’air, donc des rhumes.
  • De même, l’air ne doit être ni trop sec (au risque de provoquer des irritations respiratoires), ni trop humide (c’est un terreau fertile pour les microbes et la moisissure). Le taux d’humidité optimal doit être compris entre 50 et 55%.

Notre conseil : Dans une chambre, le climatiseur doit être une source de confort, en apportant à la fois fraîcheur et air sain. C’est pourquoi nous vous conseillons d’investir dans un appareil équipé d’un purificateur d’air intérieur. Il filtrera les allergènes et les poussières et proposera un taux d’humidité constant.

Par ailleurs, il est aussi possible d’investir dans un système de climatisation réversible. Si ce système est plus onéreux, il assure la double fonction de rafraîchir les pièces l’été et de les réchauffer l’été. En effet, la climatisation réversible récupère les calories dans l’air, afin de les réchauffer ou de les refroidir pour vous apporter la température adéquate. Elle diffuse ainsi le chaud ou le froid par le biais de l’air pulsé.