Le papier peint à motifs : 7 astuces déco pour le rendre incontournable !

papier-peint

Motifs discrets ou géométriques, esprit graphique ou floral, voire look jungle… Le papier peint se prête à toutes les fantaisies et envies déco les plus originales, ou bien se fondre dans un décor plus minimaliste. Mais comment bien l’utiliser pour sublimer son intérieur ?

Guide Papier peint 

#1 Habiller les murs avec parcimonie

Pour ceux qui n’apprécieraient pas forcément le total look, le papier peint peut aussi s’afficher sur les murs plus subtilement. On peut choisir de n’habiller qu’un seul pan de mur ou déposer un seul lé, par exemple. Le papier peint ainsi utilisé permet de dynamiser, de réveiller ou de réchauffer une pièce, sans l’étouffer. C’est notamment le cas si vous optez pour un papier peint avec des motifs imposants.

Le papier peint peut aussi permettre de structurer l’espace, en créant une délimitation visuelle. Par exemple, pour matérialiser le coin bureau dans le salon ou la chambre, on applique un ou plusieurs lés, en fonction de l’espace occupé. On peut ainsi créer une sorte de clin d’œil visuel qui contraste avec le reste de la pièce.

Mais on peut aussi opter pour une solution pur esprit déco : on choisit alors le mur le plus intéressant à tapisser. Par exemple, dans un séjour, on tapisse le mur que l’on repère immédiatement en entrant dans la pièce. Assurez-vous de choisir le papier peint qui créera la surprise sans dénoter. Il doit donc être en adéquation avec les rideaux, le style du mobilier mais aussi la peinture des autres murs. Sur un fond clair, on préférera un motif cosy. Si la pièce n’est pas très grande, on évite les motifs trop gros et les teintes trop foncées. L’idée est de réveiller la pièce, pas de l’étouffer !

#2 Recouvrir le plafond

Après les murs, le plafond ! Pour changer du plafond recouvert de peinture, on peut décider d’y poser du papier peint. Celui-ci permet de jouer sur la clarté et les volumes d’une pièce. Si on a une belle hauteur sous plafond, on peut tout oser ! Sinon, un papier peint trop foncé risque de tasser un peu trop la pièce. Dans la cuisine, on ose les imprimés graphiques et la couleur, pour dynamiser. En appliquant un papier peint aux rayures verticales, on crée une impression de longueur ; c’est idéal quand on bénéficie, en plus, d’une lumière traversante.

#3 Personnaliser portes, cloisons et paravents

L’usage premier du papier peint étant d’habiller, on peut s’amuser à l’appliquer sur d’autres supports que les murs. A commencer par une cloison amovible ou une porte coulissante. Ces éléments, qui permettent de séparer et/ou de créer un passage entre les pièces, peuvent être facilement relookés avec du papier peint. C’est pourquoi cloisons amovibles et portes coulissantes (ou à galandage) sont particulièrement prisées. On peut, bien entendu, préférer un style minimaliste et ultra-contemporain, mais on peut aussi faire entrer la fantaisie.

Pensez à récupérer vos chutes de papier pour faire un rappel sur vos portes ou cloisons. Esprit floral, graphique ou ethnique : tout est permis !

Les paravents peuvent également être personnalisés de la sorte. Dans une chambre, quoi de mieux pour avoir un petit coin à soi ? On choisira alors les motifs de son papier peint en fonction de l’ambiance de la chambre. Couleurs douces et romantiques pour un esprit boudoir. Végétation luxuriante pour un esprit jungle. Les possibilités ne manquent pas.

#4 Relooker son mobilier

La récup’ est également une tendance qui s’affirme. « Rien ne se perd tout se transforme », dit-on ! La peinture est souvent utilisée pour relooker un vieux meuble, mais on pense moins souvent au papier peint. Et pourtant, il offre encore plus de personnalisation !

Votre ancienne console tranche désormais avec l’entrée refaite à neuf ? Les chaises du salon sont un peu passées de mode ? Avec du papier peint, on peut faire facilement des merveilles ! Sur l’assise et le dossier des chaises par exemple, on applique des chutes de lés pour assortir le mobilier à la décoration. On peut également habiller les panneaux des armoires et même leurs intérieurs. Par exemple, les fonds de tiroirs de votre commode peuvent être habillés de papier peint. Esprit fleuri, graphique ou carrément acidulé ? Là aussi, tous les goûts sont permis.

Le résultat final vous offrira un mobilier original et très personnalisé. Aucun risque de retrouver le même chez vos voisins !

#5 Customiser son escalier

Le papier peint s’affiche aussi dans l’escalier. Pour créer un effet visuel avant même de franchir les marches, vous pouvez recouvrir les contremarches de papier peint. On peut choisir des motifs différents, pour un effet dépareillé totalement assumé, ou bien miser sur l’alternance de deux décors. Les moins téméraires opteront pour le même motif que l’on retrouve au gré des marches.

On peut également habiller tout le mur du bas de l’escalier jusqu’en haut. On peut, par exemple, choisir un papier peint avec des rayures à l’horizontal, qui donnera un effet d’allongement.

On peut aussi jouer l’accord parfait avec les contremarches ! En habillant ainsi le « parcours », on crée une vraie distinction avec les autres pièces. Effet surprise assuré ! 

#6 Accrocher le papier peint comme une œuvre d’art

Le papier peint ose tous les motifs et s’expose. Si bien que l’on a envie de l’encadrer ! Sur un mur peint d’une couleur unie (ou blanc) on peut s’amuser à disposer des cadres de taille différente. Pas de photos de vacances ou de selfies mais plutôt un style déco chic assumé. Dans ces cadres, on dispose tout simplement du papier peint ! Pour éviter les reflets, on ôte la paroi de verre. Cela permet aussi d’exposer le papier « à nu » et de profiter de l’effet matière le cas échéant.

Dans un intérieur cossu, on exposera des papiers peints à effet matière (cuir ou velours), par exemple. Si la déco est plutôt cosy, on joue sur des teintes douces et des notes fleuries subtiles, etc.

Le papier peint fait alors figure d’œuvre d’art que l’on expose fièrement au mur. Il vient sublimer la décoration !

#7 Oser l’effet trompe-l’œil

Les fabricants proposent également des papiers peints effet trompe-l’œil. Ils sont parfaits pour créer une illusion de perspective dans un couloir, par exemple. Mais certains papiers peints peuvent aussi meubler l’espace. Par exemple, dans un coin bureau, on installe un papier peint trompe-l’œil bibliothèque. De loin, on croit alors à une bibliothèque ancienne ou à une collection de livres bien fournie. En réalité, un seul ou quelques lés de papiers peints suffisent !

Au-dessus du lit, on peut aussi habiller un pan de mur pour créer une tête de lit. On peut oser, par exemple, un papier peint effet capitonné !

Que pensez-vous de cet article ?